La piste de l’homicide privilégiée à Varen

  • L’ancien policier de Villefranche-de-Rouergue a tué sa compagne et son chien avec la même arme.
    L’ancien policier de Villefranche-de-Rouergue a tué sa compagne et son chien avec la même arme.
Publié le , mis à jour

L’enquête sur le couple retrouvé mort à Varen, dans le Tarn-et-Garonne, vendredi soir, avance à grand pas.

L’autopsie pratiquée en début de semaine, à l’institut médico-légal de Toulouse, a confirmé l’hypothèse privilégiée dès le début de l’enquête par les gendarmes de la brigade de recherche de Montauban. Selon les conclusions, la chronologie des faits ayant amené à ce drame est aujourd’hui établie.

Gérard Granier, ancien policier à Villefranche-de-Rouergue, aurait d’abord tué son chien avant de blesser mortellement sa compagne. Il aurait, par la suite, retourner l’arme contre lui. Le fusil de chasse trouvé sur place aurait également servi pour l’ensemble des faits. Reste désormais aux enquêteurs à attendre les analyses toxicologiques avant de clore le dossier autour de cet effroyable drame.

Dans ce village situé à une trentaine de kilomètres au sud de Villefranche-de-Rouergue, avait été découvert les corps sans vie de Gérard Granier, 69 ans, et de sa compagne, Marielle Roman, âgée de 50 ans. L’alerte avait été donnée à 18 heures par l’employeur de la quinquagénaire, salariée en milieu hospitalier dans la cité aveyronnaise.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?