Branle-bas de combat avant le 32e congrès départemental de la CGT

Publié le , mis à jour

Lors du 32e congrès de l’union départementale des syndicats CGT de l’Aveyron, qui se déroulera à Rodez les 9 et 10 novembre prochains, de nombreuses questions seront abordées par les délégués représentant les 3 296 adhérents du département.

Outre une actualité sociale brûlante (difficultés autour de la Bosch, de la SAM et de l’hôpital de Decazeville, de celui de Millau, etc.), la CGT Aveyron va se pencher sur son avenir et sur la meilleure manière de séduire de nouveaux adhérents dans les entreprises de taille plus modeste, etc.

« Nous comptons 887 adhérents de plus qu’il y a 10 ans, souligne David Gistau. Nous sommes satisfaits du bilan des années écoulées mais de nombreuses possibilités s’offrent à nous pour mieux représenter les salariés. Certains métiers sont en pleine mutation et nous devons aussi les représenter. »

Par ailleurs, l’élection du secrétaire général de l’union départementale se tiendra lors du congrès.

David Gistau, à la tête du syndicat depuis trois mandats, est candidat à sa succession. L’annonce de ce congrès départemental est l’occasion de rappeler la manifestation prévue le 16 novembre prochain à l’appel de plusieurs syndicats (CGT, FO, Solidaires, Unef, UNL, Fidl).

Une prochain réunion détaillera les modalités de la mobilisation.

Centre Presse / Philippe Henry
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?