La bonne parole de Latifa Ibn Ziaten à la maison d’arrêt de Rodez

  • Intervention à visée préventive de Latifa Ibn Ziaten devant les détenus de la maison d’arrêt de Rodez. Photo : SPIP
    Intervention à visée préventive de Latifa Ibn Ziaten devant les détenus de la maison d’arrêt de Rodez. Photo : SPIP
Publié le
Centre Presse

Le service pénitentiaire d’insertion et de probation de l’Aveyron (SPIP) œuvre à la lutte contre la radicalisation des publics sous main de justice.

L’équipe a notamment monté, en parallèle de ses actions au quotidien, un programme de prévention à destination des détenus de la maison d’arrêt de Rodez. Le temps fort de l’opération consistait en la venue de Latifa Ibn Ziaten, mère du militaire assassiné par Mohamed Merah en 2012 à Toulouse.

Le programme comprenait par ailleurs la projection du film « Ne m’abandonne pas » (Xavier Duringer) et des conférences sur les trois religions monothéistes (islamisme, catholicisme et judaïsme).

L’intervention a eu lieu dans les murs de l’établissement pénitentiaire, fin octobre. Une vingtaine de détenus volontaires ont assisté à son témoignage, en présence d’une dizaine de personnels. Il a suscité de nombreux échanges dans une atmosphère où l’émotion était palpable.

En effet, la force du récit de sa vie, de son intégration réussie d’émigrée marocaine en France puis de la mort de son fils a le pouvoir de toucher les esprits, en tout cas tel est le but de cette militante. Elle entend diffuser un message de paix et de tolérance à travers son expérience.

Pour cette mère, le véritable fléau est l’abandon des jeunes dans les quartiers défavorisés, qui livrés à eux-mêmes, constituent des cibles potentielles à l’embrigadement. Aussi, aujourd’hui, milite-t-elle pour la jeunesse en essaimant son message dans les foyers, les écoles ou les prisons. « Ne les oubliez pas, pour qu’il n’y ait plus de Mohamed Merah » résume-t-elle.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?