Insolite : Une église de Decazeville en vente sur Le Bon Coin

  • L’annonce est en ligne sur le site depuis le 23 octobre.
    L’annonce est en ligne sur le site depuis le 23 octobre.
Publié le , mis à jour

Le mauvais sort s’acharne-t-il sur l’église de Fontvergnes ? La question mérite réflexion depuis quelques jours, après l’apparition d’une annonce sur le célèbre site français Le Bon Coin.

Sur cette page publiée le 23 octobre dernier, un mystérieux « particulier » propose un bien atypique, à Decazeville, pour un prix de 50 000 €. Le descriptif placé en dessous de trois clichés ne fait aucun doute sur les intentions du vendeur potentiel.

Pourquoi le bâtiment, situé dans un quartier de la cité aveyronnaise, se retrouve-t-il à nouveau sur un tel site ? À cela plusieurs explications. La première provient d’un acte de vente signé le 21 avril 2016 entre le diocèse de Rodez et de Vabres et Olivier Chevron, facteur d’orgues installé à son compte dans la Creuse. Une information confirmée par les instances religieuses locales, qui ont préféré céder ce bien, il y a un an et demi, pour l’euro symbolique, plutôt que d’envisager une démolition bien coûteuse.

Le nouveau porteur de projet, à qui il était interdit d’en faire un usage cultuel, avait pour intention d’y déplacer son atelier et son activité à moyen terme. Et avait consenti, pour l’occasion, à investir sur ses deniers personnels, l’achat de terrains environnants et entamé la réhabilitation de l’édifice.

Mais de nombreux contretemps, que l’intéressé ne souhaite pas évoquer, contraignent le propriétaire à devoir se séparer du bien. Sans faire de plus-value financière ni intention purement pécuniaire. Un argumentaire que goûterait peu certaines personnes, proche du diocèse ruthénois.

Un gros point d’interrogation demeure toutefois sur l’avenir de cet édifice désacralisé, propriété de l’église entre 1927 et 2016. Trouvera-t-il un nouveau propriétaire dans les semaines à venir ou restera-t-il l’abandon ? Toujours est-il que l’ancienne église ne deviendra pas, à terme, le futur lieu branché des nuits decazevilloises.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?