RN 88 : les élus du Laissagais veulent faire pression sur l’État

  • Claude Salles, maire de Laissac, mobilisé avec ses collègues élus.
    Claude Salles, maire de Laissac, mobilisé avec ses collègues élus.
Publié le , mis à jour

Une visite à Recoules le matin, une réunion de travail à la communauté de communes en suivant, une visite du pôle petite enfance de Laissac... Aujourd’hui mercredi, le préfet Louis Laugier vient « ausculter l’intercommunalité », comme le précise Claude Salles, maire de Laissac qui, avec d’autres maires riverains de la RN 88 veut « mettre la pression sur l’état » pour que soit accéléré le doublement de cet axe, au nom de la « sécurité des citoyens ». Claude Salles nous explique le sens de la démarche.

Nous allons proposer au préfet de s’arrêter à un carrefour pour qu’il puisse se rendre compte des problèmes liés à la sécurité sur la RN 88. Nous le ferons soit à Lapanouse, soit à Gaillac- d’Aveyron, soit au carrefour de Grèzes, à Sévérac-l’église.

Il l’est, bien évidemment. Et nous avons la conviction que M. Laugier est à nos côtés. Il est clair qu’il a pris fait et cause pour la RN 88 à quatre voies, et a provoqué, à notre demande, une rencontre sur ce dossier avec les services de l’état au niveau régional. Mais nous voulons, à nouveau, faire pression sur l’état, remettre une bûche au feu... Nous avons, de plus, pleinement conscience que le problème est celui du financement : la RN 88 sera-t-elle inscrite au prochain contrat de plan, et de quelle façon ?

Je partage ce point de vue, il y a une prise de conscience des automobilistes au niveau de la vitesse notamment... Mais ne nous cachons pas derrière un radar. Le problème est bien plus aigu que cela.

Plus de jamais. Et avec nombre d’élus sympathisants qui ne sont pas directement concernés par cet axe routier, nous sommes une bonne vingtaine. Et nous saurons aujourd’hui exprimer nos attentes, une fois de plus, au représentant de l’État.

Centre Presse / Christophe Cathala
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?