L’Aveyron se concerte sur la police de sécurité du quotidien

  • Objectif de la police de sécurité : se rapprocher encore plus des usagers.
    Objectif de la police de sécurité : se rapprocher encore plus des usagers.
Publié le , mis à jour

Répondre à la première préoccupation des Français, l’insécurité ; tel est l’objectif du gouvernement avec la mise en place de la police de sécurité du quotidien. À cet effet, le préfet de l’Aveyron, Louis Laugier, a reçu hier après-midi, divers représentants locaux de la société civile.

Le processus, enclenché à l’échelle nationale le 26 octobre, s’achèvera dans les prochaines semaines, avec les premiers retours, le 20 décembre prochain.

Une troisième et dernière concertation, individuelle, est organisée en même temps sous la forme d’un questionnaire remis aux membres des forces de l’ordre. Où il est surtout question de s’assurer que l’évolution des missions soit plus conforme aux besoins et attentes sur le terrain.

« Les axes sur lesquels nous avons travaillé ne sont pas fermés », a commenté le représentant de l’État, à l’issue de la réunion de vendredi qui a réuni têtes pensantes des forces de l’ordre, élus disposant d’une force maintenant l’ordre, représentants de boîte de sociétés de sécurité privées ou de transports.

Dans les faits, la petite assemblée a débattu sur trois pistes de réflexion même si « rien n’est fermé ». La question des moyens et la réorganisation des missions conférées aux militaires et policiers devraient être simplifiées. Dans le but de protéger et mieux servir la population. L’adaptation à chaque territoire et le renforcement des liens avec la population sont les deux autres axes à avoir fait l’objet de débat.

De ces échanges, doit émerger de nouvelles méthodes de travail et des dispositifs innovants. Pour une mise en place programmée en janvier 2018. « Rien n’oblige l’Aveyron à être désigné d’entrée pour ces nouvelles expérimentations », tempère le préfet de l’Aveyron, déjà satisfait d’opérations déjà en vigueur dans le département. À l’image de la « participation citoyenne » et des brigades de contact instaurées dans le sud du département, qui a pour objectif de développer les canaux d’information.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

620 €

Résidence Le Sud à Bourran Appartement de type 3 en cours de rénovation tot[...]

595 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ BOURRAN SANS FRAIS D'AGENCE- Très beau 3 pièces [...]

335 €

Ce studio vous propose: Une entrée avec placard Un séjour donnant sur balc[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?