Les délégués de classe de Villefranche en apprentissage de citoyenneté

  • Moment de pause pour les jeunes délégués de classe de Francis-Carco pendant leur formation.
    Moment de pause pour les jeunes délégués de classe de Francis-Carco pendant leur formation.
Publié le , mis à jour

L’ambiance studieuse qui prévalait en ce milieu de semaine au domaine de Laurière témoigne de l’impact de l’engagement de la soixantaine de délégués de classes des deux sites du collège Francis-Carco.

Pas sérieux, s’abstenir, pourrait résumer l’état d’esprit de ce temps de formation initié par l’administration du collège public avec l’appui des Ateliers de la Fontaine. D’ailleurs, la directrice de l’Association d’éducation populaire Charlotte Ardaille estime que ce type de journée intervient toujours autour du 11 novembre, après les élections des délégués au conseil d’administration et au conseil départemental enfant, « notre but est bien de donner des outils aux collégiens pour les installer dans leur fonction de délégués. »

Car, quoi que l’on puisse en penser, il s’agit bien là pour la très grande majorité d’un premier « mandat » citoyen. De citoyenneté, il en fut question tout au long de cette journée, mais aussi – et pas seulement parce que cela vient dans l’air du temps – de l’égalité fille-garçon, sans perdre de vue ce pilier de la République que sont la fraternité et les Droits de l’Enfant.

La conseillère principale d’éducation (CPE) Pascale Tabarly opine : « Le contexte sociétal dans lequel on se trouve en ce moment fait que les adultes doivent des directives simples aux collégiens délégués car beaucoup ne savent pas trop quelle est leur mission ». Et de rappeler qu’il y a quelques années en arrière, « être délégué de classe consistait à œuvrer pour le bien commun d’une classe ou d’un établissement. »

À ses yeux, il demeure prépondérant de rester ferme et attentif sur la notion de vivre ensemble. D’autant que les ados concernés apparaissent en très forte demande de cette formation qui leur permet de se poser et de réfléchir. Le groupe de formateurs est rodé. Eux doivent cadrer et encadrer leur petit monde.

Même si la promotion 2017-2018 fait preuve d’attention et d’écoute. « Ce qui est intéressant, c’est de voir qu’ils tentent toujours de faire le parallèle avec les élus au sens plus large », poursuit la CPE.

Reste que les règles édictées au fil de cette journée studieuse s’inscrivent bien dans la priorité d’une éducation à la citoyenneté.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

99000 €

Appartement de Type 2 de 45 m² au troisième et dernier étage d'un immeuble [...]

235000 €

Cette maison de ville en pierre superbement rénovée sur trois étages à deux[...]

107000 €

Au coeur de la Bastide, dans une rue principale, immeuble avec bel emplacem[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?