La mairie de Rodez se dit prête à «atténuer le taux de la taxe foncière de 5 %»

  • Au-delà de la baisse de 5 % de la taxe foncière pour 2018, la municipalité compte installer 33 caméras de vidéoprotection.
    Au-delà de la baisse de 5 % de la taxe foncière pour 2018, la municipalité compte installer 33 caméras de vidéoprotection.
Publié le , mis à jour

Ils ne sont pas toujours d’accord. En revanche, les élus ruthénois ont fait corps vendredi soir pour rendre hommage à Marie-Odile Causse. Le conseil municipal a ainsi débuté par une minute de silence à la mémoire de la responsable des finances du CCAS, âgée de 44 ans et mère de deux enfants, qui a perdu la vie jeudi matin dans un accident de la route à hauteur du Trauc, sur la commune d’Onet-le-Château.

« C’était une cadre compétente, à l’écoute, unanimement appréciée par ses collègues et par les élus », a souligné, ému, Christian Teyssèdre. Les obsèques de Marie-Odile Causse seront célébrées lundi à 14 h 30 en l’église de Flagnac.

Difficile dans ces conditions de se plonger, ensuite, dans l’ordre du jour de cette séance publique articulée donc autour du rapport d’orientation budgétaire. Appelé débat d’orientation budgétaire (DOB) jusqu’en 2015, il était, selon les propres termes d’Arnaud Combet, « le plat de résistance ».

L’adjoint aux finances a annoncé qu’il serait « pédagogue, simple, rapide et complet » pour développer « les choix raisonnés et ambitieux ». Il a mis l’accent sur le souhait « d’atténuer le taux de la taxe foncière du patrimoine bâti de 5 % pour aboutir à compter du 1er janvier 2018 à un taux de référence de 27,49 % et maintenir une dynamique fiscale en faveur de l’habitat ».

Après une quarantaine de minutes d’un débat qui n’en avait que le nom, Serge Julien, Nathalie Auguy-Périé, Anne-Sophie Monestier-Charrié, Matthieu Lebrun, Chantal Combelles et Claudine Bonhomme ont voté contre, tandis que Serge Julien et Joseph Donore se sont abtenus. Le rendez-vous est pris pour le vote de ce budget, vendredi 15 décembre à 17 heures.

AU FIL DES DOSSIERS

Vidéoprotection

33 caméras devraient être installées l’année prochaine, exclusivement à des carrefours, en plus des 100 qui existent déjà dans les parkings. « Nous allons déployer la vidéoprotection
et non la vidéosurveillance. Et ce n’est pas uniquement une histoire de sémantique, a expliqué Christian Teyssèdre. Nous n’avons pas une approche sécuritaire. Nous sommes des gens
de gauche, avec une approche de service public, dans un cadre d’éthique
 ». Hier soir, une partie de l’opposition s’est abstenue sur les demandes de subventions.

30 000 euros pour Oc’Live

A l’instar de Rodez Agglomération, qui l’a fait quelques jours plus tôt (votant 20 000 € d’aide contre 11 000 € actuellement), la Ville a décidé de se pencher sur la subvention
à Oc’Live, l’association chère à, notamment, Fred Joao. Alors qu’elle perçoit 15 000 €, elle en recevra donc le double en 2018.

Centre Presse / Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

620 €

Résidence Le Sud à Bourran Appartement de type 3 en cours de rénovation tot[...]

330000 €

Rareté en hypercentre RODEZ, T4/5 de 146m² avec terrasse .Vous êtes en coeu[...]

377 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UN HALL D'ENTREE AVEC PLACARD DE RANGEMENT, CUISINE A[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?