Le patrimoine de Rodez se découvre sous un autre jour en hiver

  • Les acteurs culturels de la ville ont présenté la nouvelle programmation des visites guidées et des expositions.
    Les acteurs culturels de la ville ont présenté la nouvelle programmation des visites guidées et des expositions.
Publié le , mis à jour

Rodez se laisse découvrir au rythme patient des visites, des conférences, des expositions proposées par les services du Grand Rodez et de l’office de tourisme. Jusqu’au mois d’avril, le programme culturel de la ville prendre ses quartiers d’hiver.

Un programme « à destination des touristes et des habitants, souligne Jean-Michel Cosson, vice-président du Grand Rodez en charge de la culture. Il y a une véritable demande pour les visites guidées. La dernière, au cimetière de Rodez, a réuni près de 80 personnes. C’est considérable. »

Les monuments phares de la ville, la cathédrale en tête, seront toujours ouverts à la visite. Un audioguide (5 €) est également mis à la disposition des visiteurs. Les musées de la ville se mettent également au diapason. De nouvelles expositions vont, dans les prochains jours, être lancées. Le musée Soulages s’apprête à accueillir, le 26 janvier pour le vernissage et le lendemain pour l’ouverture au public, l’exposition sur Le Corbusier, « L’Atelier de la recherche patiente, un métier ». Elle s’achèvera le 20 mai 2018.

Le musée Denys-Puech accueille quant à lui les portraits de René Caussanel. Le peintre et dessinateur a réalisé 228 portraits au crayon graphite des habitants de La Capelle-Balaguier en 2014-2015. Ils seront présentés en totalité sous forme d’un panoramique. Après le 6 avril, le musée recevra l’exposition « L’Art et la matière : galerie de sculptures à toucher ».

Cette présentation, unique en France, conduira le visiteur à éveiller ses sens grâce au toucher. Cette exposition imaginée par le musée Fabre de Montpellier, en partenariat avec le musée du Louvre, offre un accès inédit aux sculptures.

L’exposition autour de l’affaire Fualdès se poursuit au musée Fenaille jusqu’au 31 décembre. La prochaine exposition, du 30 juin jusqu’au 31 octobre, sera consacrée à « L’île de Pâques, l’ombre des dieux ».

L’autre volet du programme culturel de Rodez Agglomération s’articule autour des conférences et des visites. La cathédrale et son quartier, le musée de l’institution Sainte-Geneviève Saint-Joseph, l’église Saint-Amans et son quartier, l’église du Sacré-Cœur et son faubourg, etc., sans compter les conférences autour des monuments aux morts, de l’histoire de la place d’Armes, des monuments disparus, etc. « De quoi découvrir la ville sous un autre jour », glisse Jean-Michel Cosson.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?