Viviez : des Chinois intéressés par la reprise de Sam Technologies

  • Viviez : des Chinois intéressés par la reprise de Sam Technologies
    Viviez : des Chinois intéressés par la reprise de Sam Technologies
Publié le
Centre Presse

C’est ce lundi 11 décembre, en fin de matinée, que le tribunal de commerce de Paris doit statuer sur le projet de reprise de l’usine Sam Technologies, porté par le groupe chinois JinJiang.

D’après les acteurs du collectif Tous Ensemble, les discussions sont bien avancées avec ce groupe, spécialisé dans la production d’alliage non ferreux en particulier dans l’aluminium. Ses activités sont essentiellement basées en Asie.

Cette éventuelle reprise ne serait pas une première française pour le groupe JinJiang, qui a récemment repris le site de Sabart Aéro (Ariège), qui travaille pour l’aéronautique (ancienne usine Péchiney). JinJiang compte actuellement 20 000 salariés dans le monde et fait partie du top 500 des sociétés chinoises.

Cela étant, en interne et pour éviter tout sentiment d’euphorie avant l’heure, en se remémorant la reprise avortée en dernière minute par le groupe canadien Linamar, on attendra donc lundi, voire les jours qui suivront, pour crier victoire. Tout comme on attendra de connaître les contours de ce plan de reprise et ce qu’il peut impliquer pour les salariés de l’usine du Bassin.

Un groupe de 20 000 salariés

Le groupe Hanghzhou Jinjiang est la 268e entreprise de Chine en termes de chiffre d’affaires. Très présent en Chine, en Indonésie, au Vietnam et en Inde, le groupe emploie 20 000 salariés dans des domaines aussi divers que l’aluminium, la chimie ou l’énergie.

Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

140000 €

Immeuble de rapport avec caves et terrain clos avec puits à l'arrière compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?