Innovation - High Tech

Téléthon : « L’Aveyron peut être fier d’être leader des dons par habitant »

  • Michel Allot, coordinateur départemental et son bras droit à l’AFM Aveyron, Marie-Carmen Mazars.
    Michel Allot, coordinateur départemental et son bras droit à l’AFM Aveyron, Marie-Carmen Mazars.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Coordinateur départemental de l’AFM depuis 1992, il est au cœur d’un dispositif qui rassemble une armée de bénévoles, plusieurs centaines d’animations portées par autant d’associations aveyronnaises : Michel Allot et les 46 délégués cantonaux sont sur le pied de guerre pour orchestrer la grande collecte de fonds au profit de la recherche médicale en général et des maladies rares en particulier.

Parce que nous n’avons jamais cessé d’avancer depuis 1987 et que de nouveaux besoins se font jour en permanence. Si, demain, cela ne fonctionne plus, on ne pourra plus continuer. Les fonds servent non seulement à la recherche mais aussi à aider les malades à s’équiper : nombreux sont ceux qui ne peuvent pas préfinancer ces équipements en attendant d’être remboursés... L’aide se porte aussi sur la prise en charge des enfants malades pour soulager les parents. Et puis le Téléthon, c’est la mobilisation de la solidarité nationale pour donner à nos chercheurs les outils pour progresser... Un nouveau chapitre s’ouvre, on est désormais « sur la voie de la guérison ». Et la recherche sur les maladies rares a ouvert des perspectives sur bon nombre de maladies comme le cancer. C’est pour cela qu’il ne faut pas baisser les bras.

Notamment, la création du Généthon en 1990 qui a offert au monde entier la carte du génome humain. Tous les donateurs peuvent en être fiers. Cette structure a obtenu il y a trois ans le statut de laboratoire pharmaceutique associatif, avec le partenariat des pouvoirs publics, ce qui lui donne le droit de produire des médicaments à meilleur prix pour les maladies rares. Quand celles-ci ne concernent parfois que 3 000 patients, les laboratoires industriels n’estiment pas rentables de lancer une production. à l’AFM, on n’est pas dans la recherche du profit mais dans la guérison.

Les Aveyronnais, généreux et solidaires, peuvent être fiers d’être les leaders des dons par habitant. Et ils aiment faire la fête pour une bonne cause, car le Téléthon est avant tout une fête, les malades le veulent, un peu comme un 14 juillet en hiver... Tout cela est rendu possible par l’action de nos 46 délégués cantonaux - dont l’un pour les Aveyronnais de Paris ! - et notre partenariat avec les collectivités locales, Département et communes en tête, car c’est grâce à leur engagement que la manifestation est un succès.Une organisation rigoureuse est essentielle pour la remontée des fonds sur laquelle on a toujours joué la transparence. Que la Cour des Comptes nous contrôle en permanence est une très bonne chose.

On ne peut pas organiser une manifestation au profit du Téléthon sans accréditation de notre part. Le contrat est précis, il prévoit aussi la remontée des fonds, contrôlée par un délégué cantonal. On ne manipule pas d’argent : toutes les espèces sont versées aussitôt à la Poste, sur un compte de l’AFM au niveau national. Sur tous ces points, cela se passe plutôt bien en Aveyron.

Ce soir, dès 18 h 30, c’est Estaing qui donnera le coup d’envoi du 30e Téléthon avec toutes les équipes départementales réunies au centre de secours. Vers 20 heures, sera tiré comme le veut la tradition, un grand feu d’artifice, « symbole d’espoir et de vie ».

Cela fait maintenant 22 ans, qu’à l’initiative de Christophe Coste, une balade moto (90 km) est organisée le samedi après-midi. Depuis l’an dernier, c’est l’Association Moto Téléthon Aveyron qui prend en charge l’organisation de cet événement dont le but est bien sûr de collecter le maximum de fonds pour l’AFM Téléthon, chaque participant devant s’acquitter d’un montant d’inscription qu’il fixe lui-même. L’an dernier, ce sont plus de 6 000 euros qui avaient été collectés et plus de 300 motards généreux avaient participé à la balade. Le rassemblement pour les inscriptions est fixé samedi à Druelle, à partir de 13 h 30, au complexe sportif du Bouldou La balade partira vers le Vallon et s’achèvera par le traditionnel et tonitruant tour des boulevards ruthénois. Renseignements auprès des organisateurs, 06 75 72 98 02 ou 06 42 68 76 80.

Les Compagnons du Devoir organisent dans leur Maison, 6 impasse Cambon à Rodez, une soirée festive au profit du Téléthon et de l’association « 100 % pour Ju ». Spectacle, apéritif et dîner, découverte de l’univers des Compagnons sont au menu dès 19 heures...

C’est une première. Le service du patrimoine de Rodez Agglomération propose samedi de monter au clocher de la cathédrale de Rodez. Du haut des 87 mètres, le panorama est exceptionnel sur la ville et ses alentours. L’occasion d’allier action caritative et plaisir d’une visite patrimoniale ludique. Sept départs auront lieu, toutes les heures entre 10 h et 16 h. L’inscription préalable est obligatoire auprès des Compagnons du Devoir au 05 65 68 03 32. Les dons seront entièrement reversés au Téléthon. Les montées au clocher sont toutefois déconseillées aux personnes à la santé fragile ou sujettes au vertige.

Centre Presse / Christophe Cathala
Réagir