Quatre salariés du domaine de Combelles licenciés début 2018

  • Quatre salariés du domaine de Combelles licenciés début 2018
    Quatre salariés du domaine de Combelles licenciés début 2018
Publié le , mis à jour

Quatre salariés du domaine de Combelles ont été convoqués à un entretien préalable de licenciement. Un licenciement qui devrait survenir effectivement durant le mois de janvier. C’est la décision prise par Frédéric Ichard, patron de la société FI Énergie et qui a obtenu la Délégation de service public cet été. Jusque-là, le Domaine de Combelles était alors géré par la Sem du Grand Rodez. Mais la collectivité a souhaité confier les rênes de ce bel espace équestre à une entreprise privée.

Le directeur, deux techniciens équins et un personnel administratif sont concernés par ces licenciements. Une décision redoutée par quelques membres de l’opposition, notamment ceux de Rodez Citoyen. Ils avaient fait part de leurs craintes en voyant l’agglomération confier la gestion du domaine à une entreprise privée. Et de dénoncer, par la voix de Matthieu Lebrun, « une insatiable obsession des économies de fonctionnement pour permettre de dégager des marges de manœuvres ».

Quand bien même le président de l’agglomération, Christian Teyssèdre, avait affirmé que le site allait vers son « renforcement ». « J’assume ce fait. Je fais faire une économie d’un million d’euros par an à la collectivité. Et j’estime que ce n’est pas à nous de faire fonctionner un club hippique. En revanche, je ne vais pas commenter la décision du patron de Combelles ».

De son côté, le patron de FI Énergie n’a pas caché qu’il n’avait guère le choix que de « réduire la voilure » pour assurer la bonne gestion du site compte tenu de ses ressources financières, en passant la masse salariale de 9 salariés à 5.

Quant aux élus de Rodez Citoyen, par la voix de Matthieu Lebrun, ils espèrent désormais que le « président de Rodez Agglomération fera le nécessaire auprès des 4 salariés concernés pour que ceux-ci puissent bénéficier de conditions de licenciements à la hauteur des conséquences des choix politiques de notre collectivité dans cet état de fait ». Sujet sur lequel Christian Teyssèdre ne souhaite pas complètement fermer la porte.

Centre Presse / Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

331 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 1 Pièce en centre ville Un[...]

124000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier Rodez ! Rodez, A[...]

461 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- 3 pièces dans quartier calm[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?