Aéroport : une hôtesse malade donne la fièvre au Rodez-Paris !

  • Eastern Airways exploite
    Eastern Airways exploite
Publié le , mis à jour

Qu’ils aient voulu embarquer vers Paris (18 h15), ou revenir vers Rodez (20 heures), les passagers de la ligne Eastern Airways, exploitée sous la marque FlyBe, sont restés à quai. Après le brouillard en novembre qui avait provoqué l’annulation d’un vol et une belle pagaille à Orly, c’est au tour d’un nouvel événement de paralyser l’un des courriers quotidiens qui relie le chef-lieu et la capitale.

Raison invoquée par la compagnie : l’absence de l’unique hôtesse à bord, pour cause de maladie. La procédure empêche en effet l’appareil de décoller s’il manque un personnel naviguant en cabine.

Parmi les clients au départ de Rodez, une jeune Aveyronnaise qui travaille à Paris et qui était revenu au pays passer ses vacances. Elle ne décolère pas : « Personne n’est venu nous voir, on ne nous a pas donné immédiatement la raison. On nous a dit au bout de vingt minutes qu’un bus partirait de Rodez à 19 heures pour Orly. J’ai appris qu’il était arrivé à 4 heures du matin... Ceux qui n’ont pas voulu le prendre avaient deux solutions : soit annuler définitivement leur réservation, soit se reporter sur un autre vol. Sauf que “tout est complet pour cette fin de semaine”, s’est-on entendu répondre. Sur la cinquantaine de passagers, nous avons été plusieurs à nous mettre en colère et finalement trois places, puis treize se sont libérées comme par miracle pour la journée de mercredi !

On a tous un travail, qu’est ce que je vais dire à mon employeur avec un jour de retard ? Car même le vol de 6 heures de mercredi matin a été annulé (hier, NDLR). C’est impensable, surtout au prix que l’on paye le billet ».

Le vol d’hier matin, à 6 heures donc, n’était pas programmé, selon la compagnie : il avait été annulé plus longtemps à l’avance, la clientèle était prévenue.

« Il est vrai que la rotation de mardi soir a été impactée par l’absence de l’hôtesse, mais nous avons été réactifs et nous avons proposé une solution par bus, au départ de Rodez comme à celui de Paris, reconnaît Clémence Perrot, responsable de la communication de l’aéroport aveyronnais. Quelques passagers ont pu être recasés dans les deux vols de mercredi ».

Et de souligner le fait « que ces annulations restent très rares, comparées aux situations régulièrement vécues par les passagers du temps de l’ancien exploitant (Hop !, filiale d’Air France, NDLR). On est autour de 98 % de ponctualité, ce qui n’est déjà pas si mal ».

Davantage d’informations dans notre édition de demain, jeudi.

Centre Presse / Christophe Cathala
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

295 €

A louer studio de 18.90 m2, proche IUT et lycée Monteil Entrée, pièce princ[...]

331 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 1 Pièce en centre ville Un[...]

92000 €

Rodez, à proximité du centre ville, appartement de type 2 en 1er étage de l[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?