Randonnée : à travers les buissons, Lo Bartas sillonne les sentiers

  • L’association organise chaque année des séjours, en France comme à l’étranger.
    L’association organise chaque année des séjours, en France comme à l’étranger.
Publié le , mis à jour

Ils connaissent les causses comme leurs poches. Chaque semaine, les marcheurs de Lo Bartas s’équipent et arpentent les chemins du Sud-Aveyron, et ce quelle que soit la saison. Car pour ces amoureux de la randonnée, les rendez-vous hebdomadaires sont autant d’occasion de s’aérer, de découvrir les paysages et de partager ensemble ces moments d’efforts.

Ce jeudi, c’est vers Soulobres que les courageux, bravant la pluie, ont déroulé leur foulée. Pas de pause hivernale donc pour les randonneurs de la première heure, dont l’année 2018 débute sportivement.

« Notre association a été créée en 1972 et la formule est toujours la même, assure Henri Astier, son président. On a des sorties tous les jeudis après-midi et toute la journée le dimanche, ainsi que deux jeudis par mois. Et ce toute l’année. » Le samedi matin, lui, est consacré à la marche nordique, de 10 heures à midi.

Pour animer les sorties, une dizaine de bénévoles « innovent en permanence, repèrent des sentiers, pas forcément tracés d’ailleurs », sourit Henri Astier, rappelant que Lo Bartas signifie le buisson en occitan. Preuve de l’engouement pour la rando, l’association a vu son nombre d’adhérents augmenter il y a quelques années, passant de 80 à 170 adhérents. En plus de la préparation du brevet du randonneur, l’association organise chaque année des séjours, pour varier les plaisirs. « En février on va partir faire de la raquette, en juin on sera une semaine en Bretagne et en juillet en Andorre », cite en exemple Henri Astier.

Mais la grande nouveauté de la nouvelle année, c’est l’organisation, en octobre prochain, d’un Rando Challenges®, à Creissels. « Il s’agit de courses pédestres d’orientation, où le randonneur doit se repérer à l’aide d’une carte et répondre à des questions. » Mis en place par la fédération française de randonnée il y a quelques années, c’est la première fois qu’un tel événement sera organisé dans le Millavois. 2018, l’année pour faire l’école buissonnière avec Lo Bartas ?

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?