VIDÉO. Une dizaine d’opposants au projet éolien de Crassous interpellés ce matin

  • VIDÉO. Une dizaine d’opposants au projet éolien de Crassous interpellés ce matin
    VIDÉO. Une dizaine d’opposants au projet éolien de Crassous interpellés ce matin
Publié le , mis à jour

Vaste opération de la gendarmerie ce jeudi matin dans le Sud-Aveyron contre les opposants au projet éolien de Crassous, près de Saint-Affrique. Avant 7 heures, les gendarmes ont procédé à une dizaine d’interpellations à Camarès, à Saint-Affrique et à Saint-Victor-et-Melvieu. Pour rappel, les opposants avaient occupé illégalement le site de Crassous et bloqué l’avancée des travaux en décembre dernier. Convoqués par la gendarmerie, ils avaient indiqué, soutenus par plusieurs collectifs de lutte, ne pas vouloir se rendre à cette convocation.

Plusieurs dépôts de plainte à leur encontre auraient poussé les gendarmes à intervenir ce jour. Selon nos confrères de Midi Libre, treize d’entre eux ont été interpellés à leur domicile. Tous sont actuellement gardés à vue.

Dans un communiqué, le collectif d’opposition aux projets de transformateur de Saint-Victor et éolien de Crassous, l’Amassada regrette une «opération militaire démesurée» qui «semble répondre aux refus commun de plusieurs personnes d’aller à une série de convocations ayant été distribuées peu après le court blocage du 12 décembre 2017».

«Cette opération démontre une fois de plus que le Procureur de Rodez ayant mandaté la troupe, fait, comme ses semblables, bien peu cas de la présomption d’innocence. Opération dont les méthodes rappellent vaguement celles de l’anti-terrorisme», écrit encore l’Amassada, qui s’est réuni en nombre ce jeudi devant la gendarmerie de Saint-Affrique, et à 18h au Lieu-Dit, toujours à Saint-Affrique, pour «organiser l’auto-défense juridique».

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?