VIDÉO. La bataille de Crassous contre les éoliennes se joue aussi devant le tribunal de Rodez

  • Me Gallon en compagniedes militants de l’Amassada opposés au projet de Crassous.
    Me Gallon en compagniedes militants de l’Amassada opposés au projet de Crassous.
Publié le , mis à jour

Avisées par un huissier vendredi en fin de journée, cinq personnes étaient ce lundi matin devant le juge du tribunal civil de Rodez. Et ce à la demande du groupe Théolia qui pilote l’installation de six éoliennes à Saint-Affrique. À Crassous précisément.

Là où depuis plusieurs mois, un collectif réuni sous la bannière Amassada se bat contre l’implantation de ce parc éolien. Tout comme il est mobilisé contre la construction d’un transformateur à Saint-Victor-et-Melvieu.

Mais à Rodez, hier, c’est bien à propos du chantier éolien que la tension est encore montée d’un cran entre les opposants et la société Théolia. Quand bien même cette matinée au Palais de justice de Rodez s’est déroulée dans le calme.

Entre des policiers sur leurs gardes et une quarantaine d’opposants décidés mais pas énervés.

Une vingtaine d’entre eux a assisté à l’audience, présidée par le juge Bramat, les autres étant priés de rester aux portes du palais faute de places.

Une audience ou le représentant de la société, Me Couturier, a présenté ses requêtes. A savoir : l’interdiction pour les cinq personnes désignées de fréquenter toute la proximité du site de Crassous, sous peine de se voir infliger une amende de 2000 euros par heure de présence. Et ce, après des faits qui se sont déroulés les 8 et 9 janvier sur constatation d’huissiers.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

257 €

RODEZ : à proximité de l'IUT et de la gare dans petite résidence calme avec[...]

92000 €

Rodez, à proximité du centre ville, appartement de type 2 en 1er étage de l[...]

620 €

Résidence Le Sud à Bourran Appartement de type 3 en cours de rénovation tot[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?