VIDÉO. Éducation : la future carte scolaire déjà sujette à des mécontentements en Aveyron

  • Hier à Rodez, près de 200 personnes étaient réunies pour défendre les effectifs dans l’école aveyronnaise.
    Hier à Rodez, près de 200 personnes étaient réunies pour défendre les effectifs dans l’école aveyronnaise.
Publié le
Centre Presse

« L’intersyndicale Sgen-CFDT, SE-Unsa et Snuipp-FSU appelle tous les enseignants, parents, les élus des écoles touchées par une fermeture à continuer à manifester leur colère... et tous ceux des autres écoles à les soutenir. Nos élèves, vos enfants méritent mieux qu’une gestion comptable et déshumanisée ».

Hier en début d’après-midi, le co-secrétaire départemental du Snuipp-FSU Antoine Cantais a pris la parole devant près de 200 personnes, arrivées de tout le département pour faire entendre, sous les fenêtres de l’inspection d’académie, leur opposition à la nouvelle carte scolaire.

Comme Antoine Cantais l’a expliqué devant les manifestants, « notre département devra rendre à la rentrée de septembre 2018 dix postes », ceci en vertu des doublements de classes de CP dans les écoles en Réseau d’éducation prioritaire (Rep) et dans les CE1 de Rep +.

Une avancée saluée par le syndicaliste (« cette annonce signe la fin du “faire mieux avec moins” ») mais dont l’Aveyron fera les frais puisque 100 postes seraient nécessaires pour mettre en œuvre ces doublements.

Ce n’est que demain après-midi que la carte scolaire, qui fait état des ouvertures ou fermetures de postes d’enseignants dans le département pour la rentrée 2018, sera officiellement entérinée.

Cependant plusieurs des écoles concernées ont été mises au courant de ce risque et participaient à la mobilisation d’hier.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?