La déviation d’Espalion va voir le bout du tunnel

  • La fin du terrassement au premier plan et la déviation provisoire en arrière-plan.
    La fin du terrassement au premier plan et la déviation provisoire en arrière-plan.
Publié le , mis à jour

Une maison vient d’être construite au hameau de Graniès, aux abords de la... déviation d’Espalion. « C’est un habitant d’Espalion qui ne pensait pas que la déviation se ferait », confie Laurent Ricard, directeur adjoint du service des routes et grands travaux au conseil départemental.

Des coursives extérieures seront installées pour limiter les nuisances sonores. L’exemple de ce particulier témoigne de la tournure prise par le projet de la déviation d’Espalion dans l’esprit des gens au fil du temps.

Mais celle-ci verra enfin le jour à l’automne. Un retard par rapport au calendrier initial auquel les récentes intempéries ne sont pas étrangères.

Depuis le 22 décembre jusqu’à mardi dernier, c’est tout simplement zéro jour de travail sur le chantier. « Nous avions tablé sur 60 jours de pluie, ce qui représente la moyenne pour la durée et le type de chantier, et nous avons fait plus que doubler ce nombre », constate Laurent Ricard. La nature du sol ne facilite pas les travaux sur un tracé dont le dénivelé est de 200 m.

Concrètement, 99 % du terrassement est terminé. Il reste une infime partie à hauteur des Quatre routes.

Juste à côté de la déviation provisoire qui suscite de nombreuses craintes de la part des usagers. « De nombreux véhicules ont été récupérés dans le fossé », fait remarquer l’un d’eux.

L’explication du conseil départemental est financière : « On a le souci économique de ne pas dépasser l’enveloppe prévue. On se sert du futur tracé pour raccorder avec le RD108 ce qui permet d’éviter de réaliser une route supplémentaire. »

Les 25 M€ inscrits au budget ne seront donc pas dépassés, y compris en incluant les 30 000 € du futur giratoire avenue d’Estaing à Espalion pour fluidifier le trafic et le passage créé à la demande des chasseurs à hauteur des Quatre routes.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?