Bosch : les salariés dans l’attente de la feuille de route de la direction

  • Bosch : les salariés dans l’attente de la feuille de route de la direction
    Bosch : les salariés dans l’attente de la feuille de route de la direction
Publié le , mis à jour

Les récentes annonces de la direction du groupe Bosch n’ont pas véritablement rassuré les salariés de l’usine de la zone de Cantaranne à Onet-le-Château. Les 14 M€ d’investissements destinés à moderniser l’une des deux lignes de production d’injecteurs common rail sont, en effet, soumis à un accord dit de transition que les dirigeants de l’équipementier souhaitent conclure d’ici fin avril. Sans trahir de secrets, cet accord devrait porter sur une réduction du temps de travail. Sous quelle forme ? Telle est l’une des questions centrales, les représentants syndicaux redoutant des baisses salariales. Tout comme ils s’interrogent sur le devenir des quelque 350 salariés de la deuxième chaîne de fabrication.

Une réunion préalable à l’ouverture des négociations, au cours de laquelle la direction du site devait présenter sa feuille de route, était initialement prévue ce jeudi 8 février. Cette réunion a finalement été reportée à une date ultérieure, sans plus de précisions. L’intersyndicale attend la teneur de cette « réunion zéro », pour consulter le personnel, avant de s’asseoir éventuellement autour de la table des négociations.

Hier matin, les parlementaires et les élus locaux se sont réunis à Rodez Agglomération pour « élaborer avec les représentants syndicaux de l’usine Boch une stratégie commune pour sauver notre entreprise et nos emplois. »

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?