Quatre territoires aveyronnais pour un projet culture et lien social

  • La conseillère départementale Christine Presne pilote en duo ce projet aveyronnais.
    La conseillère départementale Christine Presne pilote en duo ce projet aveyronnais.
Publié le , mis à jour

La troisième saison est lancée : le dispositif départemental « Culture et lien social » ouvre son appel à projets sur quatre intercommunalités aveyronnaises. Chaque territoire devra ainsi, selon le thème qui lui est propre, créer une action, intergénérationnelle le plus souvent, qui impliquera dans sa réalisation le public cible de ce dispositif.

Car l’objectif de cette initiative portée par le conseil départemental et Aveyron Culture est bien de « mobiliser la culture comme outil d’intervention sociale et d’amélioration du vivre ensemble ».

En d’autres termes, donner le moyen d’avoir accès à la culture à tous les Aveyronnais à commencer par les plus fragilisés, par leur handicap, leurs difficultés sociales ou leur isolement.

Dans ce cadre, « c’est un vrai projet social qui est attendu, et non uniquement un projet culturel », précise Christine Presne, conseillère départementale et vice-présidente d’Aveyron Culture qui pilote avec sa collègue Simone Anglade (Action sociale), la mise en œuvre de ce programme pour lequel le conseil départemental débloque 50 000 € pour l’ensemble des quatre projets sélectionnés.

Car un comité technique choisira parmi les projets présentés dans chaque territoire, celui qui répondra le mieux au cahier des charges. Ces projets, comme chaque année, sont portés par des associations, des travailleurs sociaux, des institutions, avec l’appui des collectivités locales, gage de pérennisation des actions entreprises.

Quatre territoires d’action sociale, reprenant la géographie des communautés de communes, sont donc concernés pour cette édition 2018 (les projets devront opérationnels dès janvier 2019).

Le pays rignacois, « Monts Rance et Rougier », « Des Causses à l’Aubrac », et le Pays ségali. Chacun d’eux se voit affecter un thème correspondant aux attentes du territoire : améliorer la vie sociale, rompre l’isolement, socialisation des familles en difficulté, intégration des personnes en précarité... Le tout à travers l’activité culturelle.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?