Nayrac : l’auberge où fleurit la jeunesse du Nord-Aveyron

  • Frédo avec sa maman Simone.
    Frédo avec sa maman Simone.
Publié le , mis à jour

Au rendez-vous des copains a pris le nom de L’auberge fleurie en 1976 mais l’esprit reste le même. Aujourd’hui encore, l’établissement est le lien de rendez-vous de la jeunesse nord-aveyronnaise. « Nous fonctionnons en semaine avec les ouvriers et le week-end avec les jeunes qui viennent d’un peu partout du Nord-Aveyron car nous faisons un service tardif », résume Frédéric alias « Frédo » qui a pris les commandes de l’hôtel-restaurant en 1998.

Ici, on ne compte pas les heures pour assurer l’accueil et proposer de la qualité dans l’assiette. Le lieu est devenu au fil du temps incontournable.

Et l’histoire a commencé au mitan des années trente. Emilien, grand-père maternel de Frédo, y tient un bar, épicerie, cordonnerie, quincaillerie avec son épouse Juliette. « C’était la supérette de l’époque », résume Simone, maman de Frédo, qui a donc fondé « L’auberge fleurie » en 1976 avec son mari Joseph dit « Jojo ».

Ce dernier, né à Laguiole, est monté à Paris de 1967 à 1975 pour travailler comme garçon de café tandis que Simone, née donc au Nayrac, exercera dans la capitale de 1972 à 1975, comme serveuse.

L’auberge fleurie a poussé de ses mains, des fleurs au sens propre comme au sens figuré à la vue des photos prises dans les beaux jours ; et du labeur de son époux, Jojo, ne comptant pas les heures. Le restaurant connaît des extensions pour répondre aux mariages et autres banquets. Neuf chambres ont donné vie à un hôtel et une piscine, en 1992, s’est ajoutée à ce véritable complexe, au cœur du village.

À l’origine, Frédo était parti pour des études agricoles au lycée de Rignac. Finalement, c’est en donnant un coup de main à l’auberge, à 18 ans, qu’il a trouvé sa vocation. À l’image de son père, il ne compte pas les heures passées et connaît bien son métier.

Le sens du contact comme de l’hospitalité qui fait que l’on se sent bien à l’auberge. Tous les deux ans, il organise même le réveillon de la Saint-Sylvestre à la salle multiculturelle du village. Ce sens de la fête qui a fait de l’auberge le repaire de la jeunesse du Nord-Aveyron.

L’auberge fleurie, ouvert à l’année, au 05 65 44 41 18.

Centre Presse / Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Le Nayrac

318000 €

Situé dans un village à 20 minutes d'ESPALION, venez découvrir ce beau pavi[...]

Toutes les annonces immobilières de Le Nayrac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?