Après l’invitation de Macron, les Aveyronnais veulent voir

  • Reçus en préfecture la semaine dernière, plusieurs agriculteurs aveyronnais sont attendus aujourd’hui au Palais de l’Elysée.
    Reçus en préfecture la semaine dernière, plusieurs agriculteurs aveyronnais sont attendus aujourd’hui au Palais de l’Elysée.
Publié le , mis à jour

Ce jeudi, le président de la République a donné rendez-vous à mille jeunes agriculteurs français au Palais de l’Elysée. Pour beaucoup d’observateurs, cette invitation est une manière de déminer un peu le terrain agricole à quelques heures de l’ouverture du salon de l’agriculture. Zones défavorisées, Mercosur, Loup... les sujets de mécontentement ne manquent pas dans la campagne française.

Une dizaine de jeunes Aveyronnais, qui se sont installés durant l’année 2017, seront présents à cette « grand-messe ». La chambre d’agriculture, à qui a été confié le soin de désigner les agriculteurs invités, a souhaité trouver un terrain d’équilibre, en terme d’hommes et de femmes, de filière de production et même au niveau syndical. Mais ces « JA » semblent un peu dans l’expectative.

« Moi, j’ai accepté parce que je pense que l’opportunité de pénétrer dans l’Elysée ne se représentera pas. Lorsque l’on m’a demandé si cela m’intéressait, je pensais qu’un échange nous serait proposé. Mais là, je vois que l’on sera mille. Donc il n’y aura pas d’échange, c’est dommage », lance Ophélie Séguret, installée en ovins lait à Verrières. « Et en plus, ce sera à nos frais. J’ai vraiment l’impression que c’est pour la photo que l’on y va. Mais j’ai envie de savoir...»

Comme l’a émis le président national des Jeunes Agriculteurs, Jérémy Decerle, il espère « un message d’espoir avec un certain nombre de mesures concrètes », de la part du président Emmanuel Macron. « Pour ma part, je ne pensais par un jour recevoir la proposition d’aller à l’Elysée. Ensuite, je suis curieux de voir comment tout cela va se dérouler et ce qui va en découler », glisse Julien Tranier, éleveur de bovins et de volailles à Lunac.

Il faut dire que le mail d’invitation est assez succinct. Et ne dévoile en rien le contenu de la journée. Tout juste est-il mentionné que les invités doivent être présents à 11 h 30 et que le président Macron interviendra à 12 h 30. « Dans le mail, il est précisé de se présenter en tenue de ville. J’espère qu’ils ne croyaient pas que nous allions venir en combinaison de travail » lance Ophélie Séguret. Les jeunes agriculteurs, s’ils apprécient l’invitation du président de la République, n’en sont semble-t-il pas moins attendris.

Centre Presse / Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

525 €

Vous êtes à la recherche d'un bien en location dans le centre-ville de Rode[...]

335 €

Ce studio vous propose: Une entrée Un séjour avec coin kitchenette (2 plaqu[...]

331 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 1 Pièce en centre ville Un[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?