Des milliers de personnes toujours bloquées sur les routes dans le Sud

  • Des milliers de personnes toujours bloquées sur les routes dans le Sud
    Des milliers de personnes toujours bloquées sur les routes dans le Sud
Publié le , mis à jour

La neige est tombée abondamment depuis mercredi dans la région de Montpellier, où 2.000 « naufragés de la route » ont été secourus et qu’au moins 2 000 autres étaient encore bloqués jeudi matin sur les routes et autoroutes de l’Hérault.

À 9h30 jeudi, près de 2 000 voitures et leurs passagers étaient encore bloqués sur l’autoroute A 9 près de Montpellier et A 75 (Clermont-Ferrand-Béziers), après y avoir passé la nuit. « La tête de bouchon est en train de se résorber doucement », a-t-on assuré à la préfecture de l’Hérault qui ne donnait, comme la veille, aucune précision sur le nombre de personnes concernées. Sur les réseaux sociaux jeudi matin, des automobilistes se disaient exaspérés par la situation

Quelque 2.000 autres personnes ont été hébergées mercredi après-midi et au cours de la nuit dans les 35 points d’accueil de l’Hérault et étaient encore dans la matinée dans l’impossibilité de récupérer leurs véhicules abandonnés sur l’autoroute. Montpellier, placée en alerte rouge toute la nuit, s’est réveillée sous une épaisse couche de neige jeudi, de 10 à 20 centimètres dans le centre et 30 centimètres dans le nord de l’agglomération. Jeudi matin, il ne neigeait plus mais de fortes pluies étaient attendues.

La ville était paralysée : plus aucun tramway ni bus ne circulait et l’ensemble des établissements recevant du public étaient fermés en cette période de vacances scolaires : crèches, haltes garderies, centres de loisirs, piscines, médiathèques, halles et marchés... Le trafic aérien est interrompu depuis mercredi midi.

Le maire de Montpellier Philippe Saurel (DVG) a expliqué qu’ il a tellement gelé et neigé que les aiguillages sont abîmés, ce qui a fait dérailler deux rames de tramway. Ajoutant que des arbres étaient tombés sur des caténaires, il a assuré sur BFMTV « essayer de remettre une ligne en marche ausi vite que posible ». 450 personnes ont trouvé refuge dans des bâtiments mis à disposition par la mairie, notamment le Zénith et dans un TGV réquisitionné par le préfet en gare de Montpellier. Les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont traité 3.219 appels d’urgence et ont engagé 650 pompiers et 293 véhicules pour des actions de secours, d’assistance, de reconnaissance et de ravitaillement.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?