Quel avenir pour Haute, l’égérie très remarquée du Salon de l’agriculture ?

  • Quel avenir pour Haute, l’égérie très remarquée du Salon de l’agriculture ?
    Quel avenir pour Haute, l’égérie très remarquée du Salon de l’agriculture ?
Publié le

Le Salon terminé, une question taraude l’esprit des visiteurs, tombés en admiration devant Haute. Que va devenir la vache de race aubrac de Thibaut Dijols ? Que les plus pessimistes se rassurent, elle va vivre une année 2018 plutôt chargée. « Elle va avoir droit à cinq jours de calme et faire une sortie le week-end prochain à Laguiole pour le festival des bœufs gras ».

Mais le grand rendez-vous auquel l’égérie participera sera sans aucun doute la transhumance à Aubrac, fixée au dimanche 27 mai. L’animal en profitera alors pour retrouver sa montagne et un peu plus de calme. Ce qui n’empêchera pas son éleveur de la présenter à nouveau à diverses reprises, au cours d’autres manifestations, du côté de Laguiole au mois d’août.

Viendra ensuite le national de la race aubrac à l’automne, à Laissac. Un concours où il se pourrait que Haute fasse plus que de la figuration. Après cette dernière épreuve, il sera temps pour elle de reprendre le cours normal de son existence, plus paisible, à l’étable, à l’horizon 2019.

Centre Presse / Jeremy Mouffok
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?