Ornella Pons, une jeune Millavoise de 19 ans, étoile montante de la pâtisserie

  • Ornella s’est installée à Paris en fin d’année dernière et a participé à l’ouverture d’une boutique sur les Champs-Élysées.
    Ornella s’est installée à Paris en fin d’année dernière et a participé à l’ouverture d’une boutique sur les Champs-Élysées.
Publié le , mis à jour

Aujourd’hui installée à Paris, où elle travaille pour Pierre Hermé, grand nom de la pâtisserie, la Millavoise de 19 ans fait partie de ces gens qui ont décidé de croire en leurs rêves. Et de se donner les moyens de les réaliser. Une passion qui remonte à l’enfance.

Le premier pas, c’est à l’issue de la troisième qu’elle le franchit, lorsqu’elle choisit de s’inscrire en filière professionnelle boulangerie-pâtisserie. « Ça n’a pas été simple parce que j’étais une bonne élève », confie la jeune fille. Face aux avis contraires, Ornella peut compter sur le soutien de son père, lui-même fabricant de gâteau à la broche.

Scolarisée à Villefranche-de-Rouergue, elle décroche un bac professionnel et s’envole, en 2016, pour Lyon, dans l’optique de réaliser une mention complémentaire « chocolaterie et confiserie ». Alors qu’elle perfectionne sa technique en alternance, elle est contactée par l’école Ferrandi de Paris, où elle avait envoyé un dossier.

Soucieuse d’arriver à la capitale avec un premier bagage, la jeune pâtissière va continuer sa mention pendant quatre mois. Ornella fait sa rentrée parisienne en janvier 2017. Pendant quatre mois, elle suit le « parcours supérieur en pâtisserie ». Début mai, à l’issue de sa formation, elle intègre le palace Georges V pour un stage. Sous la direction du chef pâtissier Maxime Frédérique, avec qui elle échange beaucoup, Ornella l’exerce encore et encore au sein du restaurant étoilé L’Orangerie.

Une première expérience dans l’élite parisienne qui lui permet de se rapprocher de Pierre Hermé. Pour la Millavoise, tout s’accélère. Elle signe un CDI à l’automne 2017 et passe par la boutique de la rue Vaugirard, dans le XVe arrondissement. Deux mois après avoir rejoint l’entreprise, Ornella participe à l’ouverture de la boutique sur les Champs-Élysées. Un premier aboutissement.

Aujourd’hui, elle est en poste dans la boutique de la rue Bonaparte, dans le VIe. Pas du genre à se reposer sur ses lauriers, elle voudrait se lancer dans la préparation d’un Brevet technique des métiers, toujours dans sa branche et en alternance. Et d’envisager, ensuite, de partir à l’étranger pour continuer à se former.

Midi Libre / AZAIS Chloé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?