Dix conseils pratiques pour réussir l’ouverture de la pêche

  • Dix conseils pratiques pour réussir l’ouverture de la pêche
    Dix conseils pratiques pour réussir l’ouverture de la pêche
Publié le , mis à jour

- Acheter sa carte de pêche, c’est obligatoire quel que soit l’âge.
- La porter sur soi en cas de contrôle.

- Arriver tôt au bord de l’eau pour éviter d’être devancé par d’autres
pêcheurs.

- Privilégier la pêche au toc, au vairon et à la cuiller.

- Pêcher lentement et insister sur les postes.

- Prévoir plusieurs sortes d’appâts (vers de terre, teigne, vairons) et les moyens de pratiquer différentes techniques. Exemple : si le poisson ne mord pas, changer d’appâts ou alors remplacer sa teigne par une cuiller.

- Pêcher aux heures les plus chaudes de la journée.

- Éviter l’eau de neige.

- Utiliser des bas de ligne fins (12 ou 14e), même pour les truites lâchées. Choisir le n° de son hameçon proportionnel à la taille de l’appât.

- Garder le moral même quand tout va mal.

Attention, la réglementation change !

Le nombre de truites qu’il est possible de garder est limité à 6, par jour et par pêcheur. Pour mémoire, le premier quota, mis en place en 1984, permettait de prélever 10 truites. Dans les cours d’eau de 2e catégorie, du 1er janvier au 31 décembre, y compris donc, pendant la fermeture de la pêche du brochet, toutes les techniques de pêche légales sont autorisées : pêche au poisson mort, vif, artificiel, à la cuiller et tous les autres leurres. Exceptions : le Dourdou de Conques et la Truyère en amont de Couesque.

Renseignements : Téléphoner à la fédération au 05 65 68 41 52 ou sur www.pecheaveyron.com. Brochure Pêcher en Aveyron 2018

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?