Arnaque : attention aux faux mails imitant les messages d’Ameli.fr

  • Un exemple de mail imitant le site d’Ameli.fr. La mention en haut à gauche faisant état d’un « expéditeur approuvé » est également frauduleuse.
    Un exemple de mail imitant le site d’Ameli.fr. La mention en haut à gauche faisant état d’un « expéditeur approuvé » est également frauduleuse.
Publié le , mis à jour

L’alerte remonte au mois de mai dernier. A cette date, la police nationale s’était émue sur son compte Twitter, de la recrudescence d’une campagne frauduleuse via le site internet de la Caisse d’assurance maladie.

Presqu’un an plus tard, les courriels de phishing (« hameçonnage ») concernant le site Ameli.fr ne sont pas rares dans nos boîtes mail. Le principe est toujours le même : un e-mail vous indique que « vous êtes admissible à recevoir le remboursement » d’une somme dont le montant varie suivant le message.

Il s’agit bien là d’une campagne frauduleuse pour adeptes du phishing (ou hameçonnage en français), cette technique consiste à usurper l’identité d’un organisme pour tenter d’obtenir des informations confidentielles (identifiant de connexion, mot de passe, coordonnées bancaires) pour les utiliser ensuite ou les vendre, qui touche invariablement les Banques, fournisseurs d’accès internet.

Une fois encore, l’Assurance Maladie met en garde les assurés sociaux contre l’envoi de courriels frauduleux les invitant à se connecter au site ameli.fr. « Ces courriels frauduleux se présentent comme provenant de l’Assurance Maladie, ils utilisent le logo de l’Assurance Maladie et affichent le lien du site ameli.fr», précise l’organisme de santé sur son site internet.

« En réalité, le lien proposé dans ces courriels renvoie sur un site qui ressemble à s’y méprendre au site ameli, mais qui est en fait un site frauduleux dans le but d’obtenir des informations bancaires ou des justificatifs d’identité (carte d’identité, passeport, permis de conduire, carte de séjour...) et de domicile (facture d’électricité, de gaz, de téléphone...). Attention, ceci est une escroquerie en ligne, en aucun cas vous ne devez y répondre ! »

En cas de doute, passez votre souris au-dessus des liens pour repérer s’ils pointent bien vers l’adresse du site annoncé. Si l’adresse est différente, ne cliquez pas sur le lien. Et n’oubliez jamais que les banques ou les organismes sociaux n’adressent pas de mail pour demander de saisir les coordonnées personnelles.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?