Villefranche : un chef gourmand aux commandes de l’Épicurien

  • Arnaud (au centre), entouré de Jacky en cuisine et de Ben au service, dans les starting-blocks de l’ouverture.
    Arnaud (au centre), entouré de Jacky en cuisine et de Ben au service, dans les starting-blocks de l’ouverture.
Publié le , mis à jour

En reprenant L’Épicurien, avenue Saint-Gilles, le jeune chef Arnaud Carrière ne sera pas dépaysé.

Car c’est rive gauche, encore et (presque) toujours, qu’il pourra donner libre cours à ses envies culinaires.

Après avoir travaillé pour différentes tables de la ville et d’ailleurs, ce jeudi démarre pour lui et son équipe resserrée (Jacky en cuisine et Ben au service) une nouvelle aventure. « J’ai pensé qu’à 35 ans, c’était le bon moment pour me lancer », confie Arnaud.

Ainsi, après de longues semaines de travaux afin de repeindre et relooker l’ensemble de la salle de restaurant, la cuisine et l’accueil, avec sa garde rapprochée, il entre dans le vif du sujet. Pas question pour lui, par contre, de tenter de copier ce qui se fait déjà sur le plan gastronomique à l’échelle de la cité.

En se différenciant, il mise sur une approche gril donnant priorité aux viandes du terroir.

« Ma volonté, insiste-t-il, était bien de travailler avec des producteurs et des commerçants locaux afin de mettre en avant tout le savoir-faire qu’il y a à Villefranche. »

Une manière aussi de tenter couper avec la spirale défaitiste animant le cœur de ville. Ainsi, pour les viandes a-t-il fait appel à la coopérative très locale des Fermiers du Bas Rouergue travaillant une large palette des possibles, mais aussi avec la maison Guy, Le Bec Fin, pour les volailles, Linard pour tout ce qui est charcuterie, Lafon au niveau de la carte des vins et Aveyron primeurs.

« Notre but étant bien de faire travailler ces producteurs et ces commerçants locaux et de travailler avec eux », poursuit le chef.

Arnaud, Ben et Jacky étant sur la même longueur d’onde sur le plan professionnel, les uns et les autres ayant déjà eu l’occasion de travailler ensemble, tous attendent et espèrent le coup de feu de ce midi.

« La pression monte », sourit derrière sa barbe le chef de rang qui a tout mis en œuvre pour que tout soit raccord pour l’ouverture.

D’un point de vue gourmand, le restaurant articulera une carte avec comme point d’ancrage du midi une formule assiette et plats, mais aussi avec une carte plus spécifique autour des bonnes choses dénichées par les producteurs et les éleveurs, sans oublier pour qui n’aime pas la viande une large palette de salades, tendance XXL.

L’Épicurien nouveau sera ouvert le midi et le soir tous les jours, sauf les mardis et mercredis hors saison. Réservations au 05 65 57 12 79.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

230000 €

Cette maison lumineuse et spacieuse se trouve au calme, sans vis à vis et c[...]

85000 €

Charmante maison dans le centre-ville de Villefranche de Rouergue, elle se [...]

176400 €

Cette charmante maison de ville offre un cadre de ville calme (terrain d'en[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?