Le festival international de feux d’artifice de Decazeville risque fort d’être annulé

  • Le festival international de feux d’artifice de Decazeville risque fort d’être annulé
    Le festival international de feux d’artifice de Decazeville risque fort d’être annulé
Publié le
Centre Presse

L’édition 2018 du festival international de feux d’artifices de Decazeville, qui devait se dérouler le 21 juillet prochain, n’aura certainement pas lieu, a-t-on appris auprès de la mairie.« À l’initiative de la mairie de Decazeville, le festival de feux d’artifices, qui a lieu en juillet, a été relancé en 2016 grâce à la société Terre Événement Ciel qui a apporté son expertise en matière de spectacle pyrotechnique.

La convention signée entre l’entreprise, la ville de Decazeville et Decazeville Communauté engageait les partenaires pour trois ans (2016, 2017 et 2018). Terre Événement Ciel a récemment souhaité se retirer de l’organisation de la manifestation en raison des résultats financiers insuffisants qu’elle a enregistrés. L’édition 2018 est donc compromise et ne pourra pas se dérouler comme à l’habitude », ont communiqué les services de la mairie de Decazeville.

La ville « travaille dès aujourd’hui à nouer des contacts avec des structures et des organisations susceptibles de prendre le relais pour organiser de façon pérenne ce type de manifestation, largement appréciée dans et hors des limites du département », poursuit la mairie.

Joint au téléphone, Hugo Bertrandon, co-gérant de Terre Événement Ciel, confirme que la société jette l’éponge pour cette année. « Cela a été une belle aventure humaine mais nous ne pouvons pas continuer de cette manière. Nous avons pris l’organisation du festival en 2016, avec seulement quelques mois devant nous, sans subvention, ni sponsors. Nous tablions sur au moins 20 000 entrées. Il n’y en a eu que 7 500 payantes. L’an dernier, en 2017, nous avons été confrontés à des soucis avec la préfecture qui voulait nous supprimer des parkings. Des pluies quelques jours avant, la menace terroriste, la crainte des difficultés à être remboursés en cas d’annulation comme cela avait été le cas en 2014 : le public n’a pas été au rendez-vous, seulement 6 500 entrées payantes en 2017. La dette cumulée est de 80 000 € sur un budget de 200 000 € par édition », regrette M. Bertrandon.

« Malgré tout, les fournisseurs ont tous été payés, précise-t-il. Nous avons aidé le territoire et la ville. Mais nous ne percevons aucune aide. Nous espérions un coup de main de la Région via ses outils de communication. » Et de conclure : « Nous ne ferons pas le festival cette année, mais nous sommes disposés à discuter avec les partenaires sur de nouvelles bases, afin d’envisager d’autres éditions dans deux ou trois ans ».

Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

140000 €

Immeuble de rapport avec caves et terrain clos avec puits à l'arrière compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?