Musique : le batteur d’AC/CD s’éclate dans la campagne aveyronnaise

  • Musique : le batteur d’AC/CD s’éclate dans la campagne aveyronnaise
    Musique : le batteur d’AC/CD s’éclate dans la campagne aveyronnaise
Publié le
Centre Presse / Joel Born

Il y a des soirées comme cela qui restent à jamais gravées dans la mémoire de ceux qui les ont vécues.

Cette nouvelle édition, la seizième, du Lax’n Blues, en fait partie. Inoubliable, en effet, ce concert de samedi, dans la toute nouvelle salle des fêtes du village du Baraquevillois, où se sont retrouvés quelque 1 300 aficionados, un record !

Il faut dire que l’affiche avait de quoi séduire plus d’un amateur de blues et de rock, avec, s’il vous plaît, la formation du batteur d’AC/DC, Chris Slade, et celle de l’ancien batteur de Noir Désir, Denis Barthe, qui a rejoint, ces derniers temps, les excellents Mountain Men.

« C’était magnifique, un truc de dingue, confirme le président de l’association organisatrice Didier Bartoléno, qui avait promis du lourd, du très lourd même. Il s’est passé quelque chose d’extraordinaire entre le public, le groupe, les bénévoles. C’était génial, ça a cartonné. Dès 19 h 30, il y avait un millier de personnes. Nous avons pu réaliser les rêves d’enfants de plusieurs dizaines fans en leur faisant approcher et signer leurs vinyles ou leurs tee-shirts de la main du batteur d’AC/DC ou de celui de Noir Désir. Certains ont même fait dédicacer des cassettes audio, c’était hallucinant. »

Et si le public et les bénévoles se sont régalés, il en fut de même pour les musiciens, à l’image de Chris Slade.

« Il est arrivé beaucoup plus tôt que prévu avec la batterie du World Tour d’AC/DC (NDLR : la tournée mondiale du groupe en 2015-2016) et il a passé toute l’après-midi avec nous. C’était un moment magique. C’est quand même l’un des plus grands batteurs du monde. Il est reparti avec des tee-shirts et des affiches du festival. Il nous a dit qu’il avait adoré cette proximité avec le public de Lax, ce qui n’est plus possible lors des gros festivals, où tout est verrouillé. »

Un bonheur évident et une belle reconnaissance pour ces dizaines de bénévoles qui n’hésitent pas à mouiller la chemise pour faire vivre leurs pays, leurs territoires, leurs campagnes, à travers de tels événements musicaux.

De telles rencontres. Aussi incroyables puissent-elles paraître. Loin des circuits professionnels, un brin aseptisés, qui ne laissent peut-être plus suffisamment de place à une part d’improvisation. Et de liberté. Cette liberté que le rock a toujours revendiquée.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?