Football : ces Rafettes qui se démènent pour faire briller Rodez

  • En 2015 notamment, à l’occasion de la venue du PSG, le Kop ruthénois a affiché son soutien aux Rafettes.
    En 2015 notamment, à l’occasion de la venue du PSG, le Kop ruthénois a affiché son soutien aux Rafettes.
Publié le , mis à jour

Dimanche, au stade Paul-Lignon, les Rafettes vont disputer face à Lille un match capital dans leur course au maintien en D1 féminine.

À 14 h, sera en quelque sorte donné le coup d’envoi d’une fin de saison qui peut s’annoncer palpitante. Ou, en cas de défaite, sceller quasiment la fin de l’aventure. La fin de huit années au plus haut niveau du football féminin français.

Huit années au cours desquelles elles se

sont battues comme des diablesses pour rester à ce niveau, qui est trusté petit à petit par les multinationales du foot que sont le PSG, Lyon, Bordeaux, Montpellier, Marseille... Depuis 2010, Flavie Lemaître et consorts ont déployé des trésors d’énergie pour se faire une place au soleil. Non seulement dans le classement de D1, mais également dans le cœur des Ruthénois.

Loin du train de vie de leurs adversaires, elles se sont en effet immiscées dans la vie locale. Parraine d’une voiture pour le 4L Trophy, engagées pour organiser un tournoi en faveur de l’égalité hommes - femmes à Saint-Éloi, animatrices de Rodez-Plage, présentes à la Ronde de Noël, mobilisant les commerçants pour un match de gala contre Montpellier, intervenant dans les écoles pour sensibiliser les élèves au sport féminin...

Les Rafettes, quand bien même évoluent-elles au plus haut niveau, collent à la ville, gagnent petit à petit l’admiration de leurs homologues masculins.

Elles ont même réussi en 2016, à la faveur d’un match de coupe de France organisé à Lyon, à faire déplacer le Kop ruthénois.

Une première ! Elles parviennent en effet à créer des moments de fête en mettant les petits plats dans les grands pour la venue des étoiles du foot féminin français.

Certes, il leur manque un coup d’éclat, une « autre » Sabrina Viguier, l’internationale aujourd’hui sur le banc des Rafettes.

Mais ces demoiselles, le maillot « sang et or » sur les épaules, se battent. Suscitant sans nul doute l’envie chez de jeunes filles d’enfiler les chaussures crampons pour taper dans le ballon, comme elles le font en parrainant la rencontre des clubs de foot féminin du département.

Si bien que dimanche, au stade Paul-Lignon où prendront place leurs fidèles supporters, au premier rang desquels la première adjointe Monique Herment-Bultel, on ne peut que souhaiter aux coéquipières de Manon Guitard, la fille de Pascal, celui-là même qui fut de cette épopée incroyable de Rodez en D2 dans les années 1990, de trouver les ressorts nécessaires pour une fin de saison palpitante en D1.

Centre Presse / Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

276 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE -Grand studio en centre vill[...]

315 €

A louer studio de 20m2 quartier Bourran, résidence Acropolis Entrée avec pl[...]

331 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 1 Pièce en centre ville Un[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?