Football : dans quel stade jouerait le Raf en cas de montée en Ligue 2 ?

  • Si Laurent Peyrelade a déjà programmé ses prochaines vacances en Corse, le Raf pourrait, lui, jouer ses matches à domicile au stade de Furiani à Bastia (!) en cas de Ligue 2 la saison prochaine (au moins au début).
    Si Laurent Peyrelade a déjà programmé ses prochaines vacances en Corse, le Raf pourrait, lui, jouer ses matches à domicile au stade de Furiani à Bastia (!) en cas de Ligue 2 la saison prochaine (au moins au début).
Publié le

Une chose est sûre, en cas de montée en fin de saison, le Raf n’évoluera pas en Ligue 2 à Avignon. Ni au Matmut-Atlantique de Bordeaux, dans la Mosson de Montpellier ou encore dans le souvent bien vide Louis-II de Monaco. Un temps envisagées, ces enceintes ne pourront pour diverses raisons accueillir les éventuels doubles promus aveyronnais en attendant que les travaux de mise en conformité de Paul-Lignon soient finalisés (pas avant octobre 2018 selon la Mairie, propriétaire de l’installation de la rue Vieussens). En revanche, d’autres villes sont toujours en lice pour voir leur pelouse foulée par les Aveyronnais. Le club du Piton doit d’ailleurs avoir livré à la FFF le 15 juin au plus tard un stade dans lequel il pourrait débuter la saison. Au club, on espère malgré tout être fixé, « au plus tôt ».

Largement envisagée ces dernières semaines, la piste du Stadium d’Albi semble s’être largement refroidie. Car en plus de l’éclairage qui ne répond pas au seuil voulu, le manque de système de vidéo surveillance mais aussi la largeur du terrain posent problème et empêchent pour l’heure l’enceinte d’être homologuée. « Rien n’est définitivement acté » dit-on au club alors que les dirigeants sont rentrés « d’une tournée » nationale de prospection. Au menu de leur pérégrination, Istres la Provençale. Mais pas seulement et loin de-là même. En effet, les installations de Gueugnon, en Saône-et-Loire et près de Montceau-les-Mines, sont toujours dans la course.

Beaucoup plus proche, une convention pourrait aussi être passée avec Toulouse concernant le Stadium. Mais ce serait 70 000 € hors taxe le match selon nos informations. Difficilement entendable. La MMArena du Mans est également encore dans le jeu.

Bien plus au sud, Bastia, une autre ville dont le club de football a connu des heures de gloires avant de briller moins fort, est une vraie option pour le Raf. La bande de Sébastien Da Silva jouant à domicile sur l’île de Beauté à Furiani, vous imaginez ça ?

Centre Presse / Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?