Innovation - High Tech

Économie : un programme tarno-aveyronnais en faveur de l’innovation

  • Lundi dans les locaux de Verdié Voyages, à l’invitation de son Pdg Yves Verdié, les entrepreneurs inscrits dans le programme Meet@Start.812 ont lancé leur démarche novatrice.
    Lundi dans les locaux de Verdié Voyages, à l’invitation de son Pdg Yves Verdié, les entrepreneurs inscrits dans le programme Meet@Start.812 ont lancé leur démarche novatrice.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le salut existe en Occitanie hors de Toulouse et Montpellier. Mais créer de la valeur ajoutée hors de ces métropoles quand on est entrepreneur impose autant de volonté que d’imagination.

Deux moteurs du développement qui demandent les outils nécessaires pour agir, plus encore peut-être quand on souhaite s’installer, ou demeurer, loin des grands pôles urbains.

La démarche que viennent de créer trois associations de l’Aveyron (SisMic) et du Tarn (Ecoter et CDE 81) va dans ce sens : les entrepreneurs qu’elle réunit, sous le vocable Meet@Start.812, se proposent sous la forme d’appel à projets, de mettre en relation ceux qui cherchent et ceux savent autour de l’innovation, numérique en particulier.

Innovante est d’ailleurs cette initiative, inédite jusqu’alors et, surtout, appelée à durer.

« Notre objectif ? Inscrire le digital dans la chaîne de valeur des entreprises du territoire, identifier en ce sens les besoins pour solliciter les compétences de start-up - mais pas seulement - susceptibles d’y répondre », explique Alain Picasso, président de SisMic.

Et de poursuivre : « Innover dans le digital est un travail qui rejaillit sur l’image du département ». Une démarche qui s’inscrit donc dans l’attractivité du territoire.

Et si les collectivités multiplient leurs efforts pour développer les infrastructures, en très haut débit notamment, celles-ci n’ont pas d’avenir si les entrepreneurs n’y adossent pas leurs projets.

La mise en adéquation des volontés est primordiale : « On ne veut pas laisser passer le train, on a décidé de le prendre... Et de le conduire », renchérit Fredy Ficarra, responsable d’Ecoter (économie et Territoire, dans le Tarn) et membre du club des entrepreneurs tarnais (CDE 81), conscient plus que tout autre « que l’économie numérique est une opportunité pour réindustrialiser les territoires. »

L’intérêt d’une telle initiative n’a pas échappé à la Région. Sa nouvelle agence de développement, Ad’Occ, soutient de près la démarche. « Beaucoup d’initiatives voient le jour, mais dans 9 cas sur 10, les porteurs de projets vont sur les métropoles car ils ne trouvent pas les moyens de se développer localement, constate Hugues Albouy, directeur d’Ad’Occ. Il est important pour nous, pour le développement économique, d’être au cœur des territoires. »

Pour l’heure, plus d’une dizaine d’entreprises, de tous secteurs d’activités, ont rejoint Meet@Start.812, chacune d’elles développant un ou plusieurs appels à projets.

Et il devrait y en avoir plus encore le 9 avril, jour de rencontres organisées à Albi (lire ci-contre) entre entrepreneurs et développeurs susceptibles d’apporter des réponses à leur besoin d’innovation.

Centre Presse / Christophe Cathala
Voir les commentaires
Réagir