« En attendant l’Estivada » aux sons et aux images des troubadours

  • Le talent de Sandra Hurtado-Ros sera au rendez-vous.
    Le talent de Sandra Hurtado-Ros sera au rendez-vous.
Publié le
Centre Presse

Oyé oyé braves gens ! Le coup d’envoi de l’Estivada sera donné le 21 juillet. L’on sait d’ores et déjà que de nombreuses surprises émailleront ce festival des cultures occitanes qui animera toute l’esplanade des Rutènes.

Avec notamment la présence annoncée de Francis Cabrel, engagé sur un projet pour l’Estivada. Mais la Ville a pris pour habitude de faire patienter les « aficions » de ce festival en proposant un rendez-vous intitulé « En attendant l’Estivada ». Il sera lancé dès la semaine prochaine. Mercredi en effet, à l’Hôtel de ville, sera inaugurée l’exposition « Camins de trobar, terre de troubadours ».

Une exposition réalisée par le « C.r.e.m.m-Trobar ». Elle invite à découvrir quelques-unes des grandes figures de l’art du Trobar : Guilhem de Peitieus - premier des troubadours connus - Jaufré Rudel, Berenguier de Palazol. À la fois créateurs, compositeurs, jongleurs, chanteurs... Les troubadours du Moyen Âge donneront naissance à une littérature brillante, source d’inspiration pour l’Europe entière.

Pour cette « mise en bouche », les organisateurs ont invité le troubadour Gérard Zucheto à venir commenter cette exposition en chanson. Musicien-chercheur et auteur, spécialiste de la lyrique des troubadours, il est un des éminents spécialistes de ces artistes médiévaux.

En soirée, c’est à l’église Saint-Amans qu’il dirigera le concert de « Troubadours art Ensemble ».

Un concert exceptionnel. Cette troupe se produit en effet dans le monde entier et ses créations sont marquées du sceau des festivals internationaux les plus exigeants. Dans ce programme, le chant de la soprano Sandra Hurtado-Ròs, se fait l’écho talentueux autant que généreux des plus belles mélodies jamais composées au Moyen Âge du Trobar (entrée libre).

Puis il faudra attendre le mois de mai pour le prochain rendez-vous des « impatients occitans ». Ce sera plus rock cette fois-ci. Vendredi 25 mai, le Club, la salle de concert de l’avenue Tarayre accueillera le groupe Artus.

C’est la restitution des parcours d’éducation artistiques avec Aveyron culture - Mission départementale. ce soir-là, un folk-rock massif et progressif, échappant aux dogmes de la tradition, en morcelant des fragments pour laisser le champ libre à l’imagination, résonnera dans la salle. Artus se produira en première partie du groupe « Courtial X Kogane », qui prose du rock occitan, soit des chansons traditionnelles à la sauce californienne.

Mais avant cela, place aux troubadours mercredi prochain !

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?