Associations

Quentin et Noémie cuisinent solidaires

  • Quentin et Noémie cuisinent solidaires
S'abonner Mis à jour le -- partages
Ce lundi, avait lieu l’ultime étape aveyronnaise de l’opération « Toques en truck », commencée par Tout le Monde contre le cancer avec Quentin et Noémie Bourdy.

Dernier jour d’avril, un peu entre deux... Midi sonne au clocher de la collégiale. À deux pas de là, la halle, peu utilisée, s’agite. À l’intérieur, un food-truck est positionné. Celui que l’association Tout le Monde contre le cancer promène aux quatre coins du pays sous l’intitulé « Toques en truck ».

Avec pour manœuvre finale le concept original qui veut que des chefs reconnus ou en devenir mitonnent un menu du jour à partir de produits récoltés par les bénévoles de l’entité solidaire. Ce lundi midi, les ex-postulants à « Top chef », Quentin et Noémie Bourdy, qui ont pignon sur bastide avec leur enseigne villefranchoise L’Univers, laissaient, bien au-delà de la téléréalité, aller leur imaginaire culinaire. Au menu, entre autres un veau d’Aveyron de derrière les bottes de paille et un tiramisu de fouace, servis pour quelque 300 convives.

Dimension humaine

De quoi aussi, grâce aux dons des entreprises et à l’implication bénévole des chefs remplir les caisses de l’association, redistribuant aides et pleins de belles choses aux enfants malades du cancer. À des années-lumière des concerts XXL qui offrirent de bien belles nuits estivales, mais d’une lourdeur de plus en plus délicate à assumer pour l’armada de bénévoles mobilisés.

« Là, nous sommes dans quelque chose de simple et de facile à gérer qui laisse des bénéfices intéressants pour mener à bien nos actions », expliquait Gérard Murat, un des piliers de Tout le Monde contre le cancer. Ainsi, plus besoin de nuits blanches à répétition, ni des risques météo susceptibles de noyer, en deux temps et trois mouvements d’orage, les meilleures des volontés engagées dans la promotion des spectacles plein air.

La formule fonctionne, car ce lundi c’était la troisième action de « Toques en truck » en Aveyron et toutes ont rempli leur mission en drainant une forte mobilisation de convives. Après l’Aveyron, d’autres sillons vont être creusés à travers tout le pays... Pour la cause. La bonne !

Réagir