RN88

Financement de la RN 88 : le Département et la Région relancent la ministre

  • Financement de la RN 88 : le Département et la Région relancent la ministre
S'abonner Mis à jour le -- partages
Le Département et la Région, par la plume de leurs deux présidents, Jean-François Galliard et Carole Delga, ont décidé de relancer la ministre par un courrier dans lequel ils rappellent leurs propositions

Le 6 mars dernier, les sénateurs et députés aveyronnais, aux côtés du président du conseil départemental et d’élus régionaux, rencontraient Elisabeth Borne. Il s’agissait de convaincre la ministre des Transports d’engager l’état à réaliser les travaux de doublement de la RN 88 entre Rodez et Sévérac-le-Château (A 75). Et pour ce faire, les élus proposaient de contribuer au financement de ce tronçon en obtenant la maîtrise d’ouvrage déléguée. Depuis lors, rien n’a vraiment évolué.

Le Département et la Région, par la plume de leurs deux présidents, Jean-François Galliard et Carole Delga, ont décidé de relancer la ministre par un courrier dans lequel ils rappellent leurs propositions. Ces dernières ont pu être chiffrées : « Le montant de travaux devrait s’élever à 256 millions d’euros et si cet accord était finalisé, la charge pour l’état serait d’environ 137 millions d’euros (53,84 %) et 59 M€ (23,08 %) pour chaque collectivité, Département et Région ».

Cette partition était la même pour la réalisation, au sein d’un partenariat entre l’état et les deux collectivités territoriales, pour la réalisation du tronçon Tanus-Rodez de la RN 88. Les élus ont donc bon espoir que l’opération puisse être renouvelée. Et de solliciter une nouvelle entrevue avec la ministre : « Au regard de l’enjeu économique et d’aménagement du territoire, nos deux collectivités sont prêtes à poursuivre leurs efforts pour l’aménagement d’une route nationale (la seule qui traverse le département de l’Aveyron) dont l’intérêt stratégique est indéniable. Nous sommes disposés, si cette proposition vous agrée, à vous rencontrer de nouveau pour finaliser cette démarche dans les meilleurs délais ».

Réagir