Sainte-Geneviève-sur-Argence

Le mohair : un produit d’exception qui joue la carte de la proximité

  • Cécile Rémond, éleveuse de chèvres angora à Cantoin propose toute l’année des visites de la ferme et de ses animaux et des articles en mohair
    Cécile Rémond, éleveuse de chèvres angora à Cantoin propose toute l’année des visites de la ferme et de ses animaux et des articles en mohair
Publié le / Modifié le S'abonner
En partenariat avec les membres de la filière du Mohair Français, l’ensemble des éleveurs français de chèvres angora, organisés en filière depuis plus de trente ans, garantissent une production de mohair de haute qualité indissociable du bien-être de leurs animaux.

Depuis les années 80, en France, une poignée de personnes passionnées par la chèvre angora et la fibre mohair a décidé de mettre en place la filière du mohair français. Pour vivre de leur passion et dans le respect de l’humain et des animaux, ils ont choisi de mettre en place un système de production qu’ils maîtrisent du début à la fin : élevage, tonte, transformation et commercialisation du mohair. Les éleveurs français ne vivent pas grâce à un volume de mohair brut produit mais transforment leur propre mohair pour confectionner des articles textiles dont la qualité du produit fini ne peut être dissociée de la qualité de vie des animaux. Depuis quelque temps, les fibres naturelles redeviennent à la mode, et le mohair n’échappe pas à la règle. Les grandes enseignes vestimentaires l’ont bien compris, mais la recherche des plus bas coûts de production entraîne les dérives telles qu’elles nous sont rapportées aujourd’hui : une maltraitance des animaux liée à une exploitation éhontée des ouvriers agricoles. En ce qui concerne le mohair mondial, les tondeurs, qui sont payés au poids, recherchent le rendement et en oublient la relation privilégiée qui lie l’éleveur à ses animaux. La prise de conscience du consommateur sur les dérives du monde capitaliste bouscule les mentalités et c’est tant mieux. Ces actes de barbarie condamnables sont enfin mis au grand jour et nous les dénonçons fermement. Pour autant, il ne faut pas faire l’amalgame avec le mohair produit en France qui est d’une qualité exceptionnelle et qui répond à des considérations éthiques tout au long des étapes de production : nos exploitations sont à taille humaine, respectueuses de l’animal et de son bien-être individuel: confort de vie en bâtiment, pâturages, suivis vétérinaires attentifs, gestion du stress…Nos animaux font partie de notre famille. La tonte est réalisée soit par l’éleveur lui-même soit par des professionnels ayant des compétences adaptées (manipulation douce, morphologie de la chèvre, respect de la fibre), et toujours dans les meilleures conditions pour l’animal. La transformation du mohair est confiée à des artisans européens et français spécialisés dans les fibres nobles. Pour nous, éleveurs français, ce métier est un choix de vie. Nos fermes sont ouvertes à tous et à toutes. Vous verrez comment sont dorlotées nos chèvres lors des visites de fermes ou des journées portes ouvertes et à quel point nous aimons notre métier. Si la situation dénoncée vous choque comme elle nous choque, venez nous rencontrer pour profiter pleinement des articles d’exception issus de cette fibre aux multiples qualités.

 

 

 

Réagir