National

Football : à Grenoble, les supporters envahissent le terrain pour s'en prendre à l'équipe adverse

Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Le GF38 devait vendredi soir gagner ou faire match nul pour accéder à la Ligue 2... Il passera finalement par les barrages.

Une personne a été interpellée vendredi soir parmi une dizaine de supporters venus envahir la pelouse du Stade des Alpes, à la fin du match Grenoble-Entente Sannois Saint-Gratien (2-3) comptant pour la 34e et dernière journée de National, a indiqué la police.  "C'est arrivé juste après le coup de sifflet final. Ca a surpris tout le monde. L'individu, un supporter du GF38, a été arrêté alors qu'il venait de donner deux coups de poing à un cadre de l'Entente et de jeter un fumigène dans le tunnel des joueurs", a-t-elle précisé à l'AFP. 

Âgé de 25 ans, le jeune homme, qui "n'appartient à aucune association constituée", a été placé en garde à vue après son interpellation. 
"Cinq à six" autres fumigènes ont été également allumés sur la pelouse lors de ce débordement, qui a très rapidement mobilisé les policiers de la direction départementale de la sécurité publique. 
Ces derniers ont repoussé la dizaine de supporteurs et mis fin à l'incident qui a duré "quelques minutes". Le stade s'est vidé presque tout aussi rapidement et calmement, selon la même source.

Les pompiers n'ont pour leur part dénombré aucun blessé.  
Le GF38 devait vendredi soir gagner ou faire match nul pour accéder à la Ligue 2, tandis que l'Entente, 15ème au classement, luttait pour son maintien en troisième division.

Réagir