Santé

Menus santé : au bon souvenir des poissons d’eau douce

  • Menus santé : au bon souvenir des poissons d’eau douce
    - destinationsante.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Brochets, sandres, anguilles, truites… Autrefois mets incontournables des tables françaises, les poissons d’eau douce ont quelque peu sombré dans l’anonymat. Avec nos chefs, sur www.ma-cuisine-ma-sante.fr, partons à la découverte de poissons riches en nutriments et aux saveurs si particulières !

Moins populaires que leurs congénères des mers et des océans, les poissons d’eaux douces gagnent à être connus. Vous les retrouverez dans les torrents, les rivières, les fleuves, les lacs, les étangs et autres cours d’eau. Ils portent les jolis noms de barbeau, brochet, carpe, gardon, goujon, lamproie, perche, sandre, ou encore truite.

Avec plus de 75 espèces recensées en France, tous les poissons d’eau douce présentent quasiment les mêmes caractéristiques traits nutritionnels. Tout comme les poissons de mer, en effet, ils concentrent de nombreux nutriments excellents pour notre santé.

Ils présentent un niveau élevé de protéines et s’avèrent extrêmement riches en oméga-3. Ces acides sont en effet connus pour leurs nombreux bénéfices, notamment sur le plan cardiovasculaire. Autre atout, la présence de nombreux minéraux comme le cuivre, le zinc, le magnésium et le sélénium. Sans oublier la présence non négligeable de vitamine B. Par ailleurs, ils renferment une teneur significative en vitamines B, très importantes notamment pour l’équilibre du système nerveux, le tonus musculaire, la santé de la peau et des yeux.

Une consommation prudente

Attention toutefois, certains polluants, certes aujourd’hui interdits sont encore présents dans nos lacs, rivières et fleuves. C’est le cas du PCB et du méthylmercure, nocifs pour la santé à dose répétée.  L’Anses recommande donc de limiter les consommations de poissons d’eau douce fortement bio-accumulateurs (anguille, barbeau, brème, carpe, silure) :

– à 1 fois tous les 2 mois pour les femmes en âge de procréer, enceintes ou allaitantes ainsi que les enfants de moins de 3 ans, les fillettes et les adolescentes ;
– à 2 fois par mois pour le reste de la population.

A noter : pour les amateurs de pêche, avant de vous régaler de votre butin du jour, renseignez-vous de la Fédération nationale de la pêche en France. Vous y trouverez les zones où la consommation est interdite et les espèces concernées par ces interdictions qu’il est important de respecter pour votre santé.

Attention aux poissons d’eau douce issus de la pêche de loisir !

Certains polluants désormais interdits souillent toujours certaines zones de vie des poissons d’eau douce.

RECETTES DE LA SEMAINE

Petit Déjeuner

Thé vert
Pain aux noix et lichette de beurre
Un kiwi

Déjeuner

Truite à la Capucine de Laurence Benedetti
Lotte au confit de tomate du Dr Christian Leclerc
Far breton de Marc Gombeaud

Goûter

Compote de pommes vertes au gingembre confit du Pr Jean-Michel Lecerf

Dîner

Millefeuille d’anguille fumée à la pomme verte, salade d’herbes et coulis de cerfeuil de Scott Serrato
Brochette de lotte aux courgettes, filet de balsamique perlé de Scott Serrato
Crème brulée à la lavande de Laurence Benedetti

Baccalauréat : comment être en forme pour les exams ?

Source : Destination Santé

Réagir