Villefranche-de-Rouergue

Michel Alet a dédicacé à La Folle Avoine

  • Michel Alet s’était installé, hier matin, devant l’entrée de La Folle Avoine pour dédicacer ses livres.
    Michel Alet s’était installé, hier matin, devant l’entrée de La Folle Avoine pour dédicacer ses livres.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Michel Alet est né à Garrigard, près de Villeneuve-d’Aveyron. « Dans la campagne profonde », lâche-t-il fièrement. Agrégé et docteur d’université, il revendique hautement ses racines et une âme de paysan rouergat. Il porte même témoignage par l’écriture.

Dans « En effeuillant le vent », son premier livre, Michel Alet narre « les tribulations d’un pâtre du Rouergue des années 1940 ». Un roman autobiographique sur la campagne austère et laborieuse de l’après-guerre, avec des personnages et des événements vrais.

Ce pâtre du Rouergue va ensuite parcourir le monde. C’est la trame du second ouvrage de Michel Alet, « Sur le chemin des quatre vents ». En arrière-plan de l’aventureux parcours de ce paysan aveyronnais, le grand chambardement de l’après-guerre dans les campagnes et les villes.

Michel Alet a publié un troisième livre, « Nocturnes », où il reprend des poèmes écrits par une de ses sœurs, religieuse malgré elle.

Mais l’auteur de Villeneuve, qui vit aujourd’hui dans le Tarn, près d’Albi, et qui était hier matin à La Folle Avoine pour une séance de dédicaces, devrait revenir à ses souvenirs de jeunesse pour son prochain ouvrage. Un recueil de nouvelles sur la vie dans les années 1940-50 dans la campagne rouergate.

Réagir