La transhumance, entre business et authenticité

Publié le
Rachid Benarab et José Antonio Torres

Était-ce le ciel menaçant, le droit d’entrée, ou les deux ? Toujours est-il que c’est devant un public passablement clairsemé que les neuf troupeaux de la 37e transhumance ont rejoint les estives des monts d’Aubrac.

La tradition a du bon. Pour les affaires notamment. Sauf qu’à trop en vouloir, on finit bien souvent par ne plus rien avoir du tout. Car, si pour nombre d’observateurs et d’habitués, les orages menaçants et les rafales de vent sont les principales causes des désistements constatés ce dimanche au village d’Aubrac où se déroulait la transhumance, ils étaient aussi quelques-uns, dont des éleveurs, à pointer du doigt les tarifs pratiqués sur place.

Six euros par personne pour entrer au village et voir passer les vaches, ou encore 22 € pour deux entrées et le droit de garer son camping-car à quelques encablures d’Aubrac. Alors certes, les vaches sont belles. Les neuf troupeaux transhumants sont au cœur de ce rendez-vous très prisés des visiteurs. Le folklore et les traditions sont, eux aussi, encore bien présents. « On voit bien que tout cela est naturel, remarque une dame venue spécialement de Vendée pour assister à l’événement. Les éleveurs et les troupeaux ne jouent pas un rôle. Cela semble vraiment authentique. » « Reste que faire payer 6 € juste pour entrer au village, c’est un peu too much, ironise l’homme qui l’accompagne. Si l’on revient un jour, on se positionnera plus bas, sur le bord de la route, où c’est gratuit. Il y en a marre d’être pris pour des porte-monnaie ambulants. On dépense déjà assez pour les à-côtés », conclut-il.
« Au final, c’est tout le territoire qui sera perdant, acquiesce un éleveur déçu de voir que l’affluence n’est pas au rendez-vous. À l’heure où la race aubrac et plus largement l’Aubrac, sont sous le feu des projecteurs, cela serait bien dommage. »

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?