Rodez

Le porte-clés intelligent du lycée Louis-Querbes en lice pour le prix national de la mini-entreprise

  • Les lycéens issus des filières générales et technologiques ont déjà séduit la Région.
    Les lycéens issus des filières générales et technologiques ont déjà séduit la Région.
S'abonner Mis à jour le -- partages

Une équipe du lycée ruthénois est en ce moment dans la capitale pour défendre une innovation dans le cadre du concours national des mini-entreprises.

On ne compte plus le nombre d’établissements scolaires qui s’illustrent en matière d’innovation. Et à ce jeu-là, le lycée Louis-Querbes de Rodez n’est pas mal placé. Après avoir réussi à faire partie des privilégiés pour réaliser des expérimentations en vol parabolique, grâce à un projet retenu par le Cnes, le lycée est, pour la deuxième année consécutive, en lice pour le prix national de la mini-entreprise.

Aujourd’hui et demain, ces élèves de 1re S défendent leur projet à Paris. Un projet né autour de leur mini-entreprise SéQritech, dont l’objectif est de mettre les technologies du numérique au service de l’humain. Concrètement, leur produit est un porte-clés « intelligent », baptisé SéQRinfo.

Un porte-clés à destination des personnes en difficultés, qui recèle une multitude d’informations précieuses sur son propriétaire afin de le secourir au plus vite en cas de problèmes, comme une chute ou la perte de connaissance. « Déjà plusieurs associations de la Région » l’ont adopté, se félicite-t-on du côté de l’établissement.

Les élèves à l’origine de cette réalisation ont d’ailleurs eu l’occasion de rencontrer aussi de jeunes personnes porteuses de handicap et d’autres qui sont touchées par la maladie d’Alzheimer.

Troisième participation consécutive

Avec ce produit, l’équipe de SéQritech, emmenée par Marie Julien, PDG de l’entreprise, et composée de cinq filles et quatre garçons issus des filières du lycée général et technologique, a d’ores et déjà décroché le prix « champion de la catégorie lycée » lors du huitième Salon régional des mini-entreprises qui s’est tenu récemment à Toulouse.

Depuis trois ans, le lycée Louis-Querbes participe au programme « Mini entreprise-EPA », ce qui permet à des élèves de première de créer leur propre entreprise au sein même de l’établissement, en leur mettant à disposition salle, matériel et conseils.

L’an passé, la mini-entreprise ruthénoise, nommée JRB France, pour Jean Recycled Bag, avait également eu la chance de promouvoir sa création à Paris. En l’occurrence un sac en jean recyclé permettant de maintenir tout type de téléphone lors de son chargement, préservant ainsi le câble d’alimentation. Une création avec laquelle ils avaient remporté le premier prix à Toulouse.

Cette année, trois produits avaient été imaginés par les lycéens ruthénois : une chaufferette pour les mains, un système de rangements pour les écouteurs et, donc, le porte-clés intelligent. Un produit à propos duquel ses inventeurs mesurent chaque jour un peu plus l’intérêt qui lui est porté. Qu’en sera-t-il devant le jury parisien ? Réponse demain. 

Réagir