Rodez

Deux gargouilles viennent parachever trois ans de travaux de la cathédrale de Rodez

Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

L’opération a attiré l’attention d’une foule de curieux, lundi après-midi en centre-ville.

Ce sont trois années de travaux qui ont officiellement pris fin lundi après-midi, sur la façade sud de la cathédrale, donnant sur la rue Salvaing et la place Adrien-Rozier. Un grand jour pour les entreprises ayant participé à cette restauration pour un montant de 1,34 M€ (financés à 100 % par l’État), à commencer par Vermorel, le régional de l’étape, qui a pris en charge maçonnerie, taille de pierres et sculptures.

" La fin des travaux coïncide avec les 50 ans des Amis de la cathédrale, qui ont par ailleurs été un succès ", se félicitait hier Dominique Vermorel. Une petite dizaine de ses employés était sur le pont, hier après-midi, pour aider à la remise en place de deux gargouilles fraîchement restaurées.

À l’aide d’une grue, les deux gargouilles datant de 1530, pesant respectivement 600 et 800 kg, ont été remises en place à 20 et 22 mètres de hauteur, sous l’œil d’une foule de curieux. L’une d’elles comporte, selon Dominique Vermorel, un petit clin d’œil caché à destination des générations futures, une sorte de message rendant hommage, notamment au travail de l’association des Amis de la cathédrale.

La prochaine étape des travaux de restauration débutera à l’automne pour consolider la façade ouest de l’édifice, donnant sur la place d’Armes. En parallèle, les travaux de restauration de la chapelle Saint-Sépulcre seront lancés dès cet été. La restauration intérieure devrait quant à elle débuter au printemps 2019.

Les dernières vidéos
Réagir