Santé

Le rappel de reblochons élargi

  • tRufelka Elena/shutterstock.com
    tRufelka Elena/shutterstock.com - destinationsante.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Un nouveau cas d’intoxication alimentaire à Escherichia Coli incite les autorités sanitaires à élargir le retrait/rappel de reblochons. Une première décision avait été prise le 14 mai dernier. Les enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées sont les plus à risque.

Suite à la survenue d’un nouveau cas d’infection de syndrome hémolytique et urémique chez un jeune enfant, les autorités sanitaires ont identifié des lots supplémentaires de reblochons non visés par la procédure de rappel du 14 mai dernier.

Par conséquent, les ministères chargés de l’alimentation et de la santé ordonnent le rappel immédiat des 20 lots de demi-reblochons commercialisés sur l’ensemble du territoire et, de tous les fromages entiers « Tartiflard » commercialisés localement en Savoie et Haute-Savoie.

Dans le détail, sont concernés les produits suivants :

Les demi- reblochons AOP reblochon laitier de 240g emballé, portant l’estampille : FR 74.289.050 CE avec pastille caséine rouge. Au total, 20 lots avec une date limite d’utilisation optimale (DLUO) antérieure au 29/05/2018, commercialisés dans les enseignes Lidl, Leclerc, Auchan et un point de vente Intermarché sous les marques commerciales : Saveur de nos régions, Nos régions ont du talent, Chabert.

Les fromages de Savoie au lait cru de la marque « Tartiflard » de 450 g emballé, portant l’estampille : FR 74.096.050 CE – FR 74.303.050 CE avec pastille caséine rouge. Tous les lots et toutes les DLUO commercialisés dans plusieurs enseignes, dans les seuls départements de la Savoie et de la Haute-Savoie sont concernés.

Les autorités demandent aux « personnes qui détiendraient les fromages concernés de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés ». Si vous avez consommé ces produits et que vous présentez des symptômes de type diarrhées, douleurs abdominales ou vomissements, consultez au plus vite votre médecin traitant « en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie Escherichia coli ».

Par précaution, « le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées », rappellent les autorités sanitaires.

Des prothèses dentaires bientôt remboursées à 100% ?

Source : Destination Santé

Réagir