Insolite

Un Aveyronnais va concourir au championnat de France de la plus belle... barbe

  • Lucas Raynal affiche fièrement sa barbe
    Lucas Raynal affiche fièrement sa barbe - Mathieu Roualdés
S'abonner Mis à jour le -- partages
Le Ruthénois Lucas Raynal, 27 ans, sera opposé à 22 autres candidats dans la catégorie "barbe naturelle de moins de 20 centimètres".

Vendredi, Lucas Raynal s’envolera vers Paris. Non pas pour y passer un week-end sous la tour d’Eiffel mais pour concourir au championnat de France... de la plus belle barbe ! Ce concours, très populaire outre-Atlantique, connaît de plus en plus de succès dans l’Hexagone. Et le Ruthénois compte bien ne pas y faire de la figuration. « On est 23 en lice dans ma catégorie (barbe naturelle de moins de 20 cm) et le vainqueur gagnera plusieurs choses dont le fait d’être l’égérie d’une marque... C’est très intéressant car je rêverai de faire les championnats du monde un jour », explique-t-il.

Depuis plus de quatre ans, il soigne et entretient quotidiennement sa barbe. Lavage à base de shampoings spéciaux pour barbe, brossage plusieurs fois par jour, taillage méticuleux... Une barbe, ça demande du travail ! Mais pas question pour le Ruthénois de s’en séparer. Cette particularité, immanquable et remarquable, est pour lui synonyme de « liberté ». Car c’est après plusieurs années passées dans l’armée de terre qu’il a décidé de se jeter tous ses rasoirs. « Quand j’étais à l’armée, j’étais très souvent puni car j’étais mal rasé. Il fallait, à chaque fois, que ce soit niquel...Alors quand j’ai quitté l’armée, je me suis promis de ne plus jamais me raser », se remémore-t-il.

Aujourd’hui, le jeune homme (27 ans) travaille en intérim. Et même s’il confie que sa barbe peut parfois lui poser quelques problèmes - « Un jour, j’étais en vacances avec mon frère et quelqu’un m’a pris pour un jihadiste. J’ai été obligé de me présenter au commissariat du coin pour m’expliquer...» -, il n’est pas prêt de s’en séparer... Car après le championnat de France, il a pour projet de monter une boutique spécialisée dans l’entretien de barbe, avec notamment des huiles essentielles made in Aveyron.

Réagir