Saint-Geniez-d'Olt

La nouvelle formule de la Marmotted’ Olt a séduit les participants

  • Le maire sur la ligne de départ de la 22e édition de la Marmotte d’Olt.
    Le maire sur la ligne de départ de la 22e édition de la Marmotte d’Olt.
  • départ de la rando des 80 km de la 22ème édition de la marmotte d' Olt
    départ de la rando des 80 km de la 22ème édition de la marmotte d' Olt
S'abonner Mis à jour le -- partages

Finie la course ! Bannis les chronos ! Après 21 éditions en version cyclosportive, la Marmotte d’Olt 2018, qui a eu lieu les 2 et 3 juin dernier, a offert à ses participants une randonnée sportive sans classement ni compétition. Moins lourde à organiser, moins stressante, plus sympathique et conviviale avec des concurrents qui prennent le temps de s’arrêter aux ravitaillements, qui respectent le code de la route, qui profitent des paysages somptueux de l’Aubrac, la 22e édition offrait néanmoins des parcours variés et sportifs avec la traversée du plateau sous plusieurs circuits, entre 50 et 200 km.

Le parcours de 200 km, véritable innovation de cette édition, a séduit les baroudeurs soucieux de relever le défi sportif, mais aussi les purs randonneurs amoureux de cyclotourisme. Ainsi les licenciés hommes et dames du club des Agacyclos d’Abeilhan dans l’Hérault, partis ensemble à 7 heures et rentrés ensemble à 16 h 30, avec leur doyen de 79 ans, ravis de leur périple et séduits par les paysages de l’Aubrac qu’ils découvraient ! Ainsi ce cyclotouriste originaire d’Orléans désireux de découvrir la région, parti seul à 6 h 30 et arrivé à 18 heures. Une fois l’aligot avalé, il rejoignait son hôtel pour un repos récupérateur. Le lendemain, il reprenait la route, toujours à vélo, direction le Puy-de-Dôme où il avait laissé sa voiture…

Cette véritable Fête du Vélo avait commencé le samedi avec un vide-garages à vélo et une randonnée VTT Gravel autour du lac de Cabanac. Le dimanche avait lieu les 4 randonnées cyclotouristes.

Certes, la fréquentation (310 concurrents) a été moins importante que celle des éditions précédentes (603 en 2017), mais la nouvelle formule laisse entrevoir de belles perspectives. À coup sûr un essai à transformer en 2019 pour les organisateurs du Vélo d’Olt.

Réagir