Pierre Soulages : "Je ne souffre d'aucune maladie grave"

Publié le / Mis à jour le S'abonner

Alors qu'il est tout proche d'entrer dans sa centième année, Pierre Soulages a été rassurant sur son état de santé dans un entretien au JDD ce dimanche.

Pierre Soulages, dont la dernière apparition publique remonte à 2014 et l'inauguration du musée éponyme à Rodez, a rassuré tous ceux qui se soucient de sa santé ce dimanche dans un entretion au JDD.  “J’ai eu des petits ennuis, dont une période où j’avais des difficultés à marcher. Mais je ne souffre d’aucune maladie grave, j’ai juste des douleurs aux articulations. Il paraît que c’est normal. J’ai la chance d’avoir une nature robuste. Debout, j’arrive encore à toucher mes pieds ! C’est pratique car je peins toujours la toile au sol", a indiqué l'artiste qui, le 24 décembre prochain, entrera dans sa centième année.

"On m'a rapporté qu'hier encore une toile a été vendue 2,4 millions d'euros. Ça me passe au-dessus de la tête"

Dans son "havre de paix", comme il aime le répéter, sur la commune de Sète, où il passe la plupart de son temps, Pierre Soulages indique également ne peut avoir de secret pour une si belle longévité : "Surtout pas de régime (...) Quand on se consacre à sa passion, ce n'est pas du travail."

Quant aux dernières ventes de ses oeuvres, notamment un triptyque vendu à plus de 2 millions d'euros, Pierre Soulages ne semble pas franchement être atteint non plus : "On m'a rapporté qu'hier encore une toile a été vendue 2,4 millions d'euros. Ça me passe au-dessus de la tête"...

Centre Presse Aveyron.fr
Voir les commentaires
Réagir