Vitesse, prix du gaz, du paquet de cigarettes, chômage.... Ce qui va changer à partir du 1er juillet

Publié le

 

 

Routes à 80km/h

C'est LE sujet polémique depuis des mois ! À partir du dimanche 1er juillet, les automobilistes vont devoir lever le pied : la limitation de vitesse sur les routes secondaires sans séparateur central va passer de 90 km/h à 80 km/h. L'Aveyron est le troisième département le plus touché par cette réforme avec 8770km concernés.

Hausse du prix du Gaz de 7,45% !

Les tarifs réglementés de vente du gaz appliqués par Engie quelque 5 millions de clients vont augmenter de 7,45% en moyenne au 1er juillet, reflétant une hausse des cours sur les marchés, a annoncé vendredi le gouvernement. 
Ils progresseront de "7,45% TTC pour un client moyen chauffé au gaz", a indiqué à l'AFP le ministère de la Transition écologique et solidaire. 
L'augmentation des tarifs du gaz annoncée vendredi s'ajoute à plusieurs autres ces derniers mois: +2,1% en juin et +0,4% en mai. 

Revalorisation des allocations chômage

Au 1er juillet, les allocations chômage vont augmenter de 0,7%. L'allocation minimale va donc passer de 29,06€/jour, contre 28,86€/jour. Cette revalorisation concerne près de 94% des chômeurs, soit environ 2,5 millions de personnes.

Le prix du tabac augmente de nouveau

Fumer devient progressivement un luxe ! A partir du 2 juillet, le prix des paquets de cigarettes les moins chers augmente. Les paquets qui coûtent actuellement autour de 7,50€ vont désormais coûter entre 7,70€ et 7,80€. Le prix moyen d'un paquet de cigarettes reste stable pour le moment, à 7,90€.

De prochaines hausses sont déjà annoncées : + 0,50€ en avril 2019, à nouveau + 0,50€ en novembre 2019, + 0,50€ en avril 2020 et + 0,40€ en novembre 2020. D'ici là, le paquet vous coûtera quasiment 10€.

Les touristes mieux protégées

Enfin une bonne nouvelle dans ces changements du 1er juillet. Les opérateurs de vente de voyages et séjours forfaitaires sont tenus de mieux informer leurs clients. Pour éviter les mauvaises surprises, ils devront expliquer les conditions précises du séjour : si le logement, les repas ou les activités sont compris. Mais surtout, les opérateurs devront indiquer le prix total avec les taxes, redevances ou n'importes quels autres coûts supplémentaires.

Centre Presse Aveyron.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?