Sept générations autour de la bonne table laissagaise Cazes-Arazat

  • Trois générations à l'entrée de l'hôtel-restaurant Cazes.
    Trois générations à l'entrée de l'hôtel-restaurant Cazes. PIXROD / PIXROD
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L’hôtel-restaurant Cazes-Arazat a ouvert ses portes en 1834. Et perpétue au fil des successions l’art du bon goût et du bien vivre.

C’est une saga familiale qu’est venu récompenser le Septuor du tourisme le 14 juin à la CCI de l’Aveyron. Mais aussi et surtout l’art de transmettre une passion au fil de quelque sept générations, toutes animées par l’amour consommé de la cuisine et de l’accueil.

L’hôtel-restaurant de la rue de la Roque à Laissac est toujours à la même place depuis 1834, créé par une aïeule d’Anne, la maîtresse des lieux.

« Et ce sont toujours les femmes qui ont endossé le tablier, les hommes au fil des générations étant souvent appelés à la guerre ». Quand ils ne tenaient pas - et quel boulot aussi - la ferme familiale.

Cinquante-quatre ans aux fourneaux

Anne a donc hérité l’affaire de sa mère Renée qui a tenu les fourneaux durant 54 ans, tout en ayant un œil sur ses quatre enfants. Et qui continue à donner un coup de main. « Mais je n’aime pas le mot hériter, reprend Anne Cazes. On ne reçoit pas les choses toutes faites... Et l’on s’oblige à faire toujours mieux. Quand je suis entrée dans l’établissement en 1985, l’outil était vieillissant, il fallait en faire quelque chose d’autre. » 

Son mariage avec Patrice Arazat va donner une vraie dimension à ses projets. Il se forme à la cuisine pour épauler Fred et « Roger », les deux chefs actuels.

Et, son métier initial de menuisier va le pousser à prendre en mains, au sens propre, la rénovation dans les règles de l’art des 12 chambres de l’hôtel (trois étoiles) et de la salle de restaurant.

L’affaire est sur de bons rails, « et le label Village étape nous aide beaucoup », reconnaît Anne pour qui le temps est venu de mettre le pied à l’étrier à Florent, 25 ans, l’un de ses trois enfants.

Des Alpes à la Nouvelle-Zélande

Ecole hotelière, compagnonnage dans les Alpes et en Nouvelle-Zélande, il a toujours été dans le match et s’occupe de la clientèle en lui faisant aimer son établissement...et tous les charmes de la région. Septième génération ne saurait faillir, d’autant qu’aussi bien entouré de sa mère avec laquelle il évolue en tandem depuis janvier 2017, de son père, de sa grand-mère et de toute l’équipe, Florent est à son aise.

La carte du restaurant est ainsi décidée collégialement. Anne, longtemps chef de cuisine, garde la main sur sa fameuse sauce qui accompagne la tête de veau.

Car on mange ici ce qui se fait de meilleur sur la table rouergate, en tradition mais aussi en création autour d’un foie gras, de ris d’agneau, de tripous (toujours faits par Renée), de pâtés en croûte, de galantine, les « rissoles de mémé », le bœuf d’Aubrac ou le poisson frais.

D’ailleurs tout est frais et cuisiné sur place, Anne est Maître restaurateur depuis 2010. Et trois fois grand-mère (bientôt quatre) désormais : la relève est assurée, sans aucun doute, dans cette lignée de passionnés au service du tourisme aveyronnais.

Hôtel restaurant Cazes-Arazat. Contact au 05 32 88 08 03

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Laissac-Sévérac L'eglise

518 €

LOCATIONS APPARTEMENT LAISSAC SANS FRAIS D AGENCE- Appt charmant en duplex [...]

95500 €

Maison charmante et atypique comprenant un salon, cuisine ouverte, 2 chambr[...]

277 €

Appartement de type 1 bis d'environ 46m² composé d'un salon avec coin cuisi[...]

Toutes les annonces immobilières de Laissac-Sévérac L'eglise
Réagir