A Rodez, les écoles passent aux tableaux numériques

  • Les écoles passent aux tableaux numériques
    Les écoles passent aux tableaux numériques
Publié le

La municipalité a décidé d’équiper à la rentrée les classes maternelles et de primaire de tableaux interactifs. Elle a également revu sa grille tarifaire de la cantine en créant un prix " très social ".

La rentrée rimera avec nouveauté dans les écoles ruthénoises. Les établissements scolaires seront en effet tous équipés de tableaux numériques interactifs et soumis à des grilles de cantine " plus justes ", indique Marie-Claude Carlin, adjointe à la mairie.

D’ici la rentrée, 39 vidéoprojecteurs seront installés dans les écoles maternelles et primaires. " L’appel d’offres est lancé, on ouvre les plis la semaine prochaine ", indique Anne-Christine Her, élue en charges des écoles. Profitant des jours sans classe comme les mercredis, les agents de la ville vont s’affairer jusqu’à la Toussaint pour équiper tous les établissements.

" Les tableaux sont interactifs et peuvent servir pour toutes les matières enseignées. Ils peuvent également participer à la préparation d’une sortie dans un musée ou pour une visite virtuelle. Il y a une réelle demande de la part des enseignants ", souligne l’adjointe à la mairie.

D’avantage d’équité dans l’assiette à la cantine

Le budget global pour cette révolution numérique (un seul vidéoprojecteur était en place jusqu’à présent), coûtera 100 000 €. Ce budget comprend le matériel de projection, les tableaux, les câblages et les travaux de mise en place. L’autre nouveauté concernera cette fois-ci la cantine. Au menu de la rentrée, un changement dans les tarifs. De quatre tarifs différenciés, les écoles ruthénoises passeront à six, dont un très " social ". " Nous allons proposer des prix qui seront indexés sur une grille de coefficients familiaux ", se félicite Marie-Claude Carlin qui souhaite mettre plus d’équité dans les assiettes.

Le premier tarif sera de 1 €. Il viendra remplacer celui de 1,68 € en cours jusqu’à cette fin d’année scolaire. Ce tarif concernera les parents dont les revenus sont en dessous du seuil de pauvreté. " 50 % des élèves déjeunant à la cantine sont concernés ", souligne l’élue.

Si le tarif dit " social " baisse, en revanche, les tranches concernant les enfants issus de Rodez agglomération provenant de l’Agglo, ou encore ceux dont le coefficient familial va de 1 501 € à 2 000 € augmentent pour compenser les plus basses tranches.

Les parents ayant des revenus intermédiaires devraient en revanche pouvoir bénéficier de tarifs plus " justes ". Les nouvelles tranches vont de 1,50 € à 5 €, au lieu de 1,68 € à 4,90 € auparavant.

À noter que les enfants scolarisés en Unité pour l’inclusion scolaire (Ulis), en situation de handicap ou encore à l’unité maternelle spécialisée dans les troubles de l’autisme à l’école Jean-Albert-Bessière profiteront également des tranches les plus basses, " dans un souci d’équité social et dans le but de favoriser les enfants à l’accès à l’école ", note Marie-Claude Carlin. Du côté du bio, Rodez continue à faire progresser l’assiette des enfants en visant les 30 % d’ici 2020.

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

284 €

RODEZ : Studio lumineux dans un petit collectif à proximité IUT, Lycées Lou[...]

219 €

Appartement de type 1 avec coin cuisine équipée Centre-ville et proche cath[...]

305 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Jolie duplex situé en coeur[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?